Trop chaud ? Gardez la tête froide !

Vignette
ventilateur
Ces prochains jours, les températures vont grimper et dépasser parfois les 30 degrés.

En Belgique, on parle de forte chaleur pour une période d'au moins trois jours consécutifs avec une température moyenne minimale (moyenne sur les trois jours et non par jour) de plus de 18,2 °C et une température moyenne maximale supérieure à 29,6 °C, valeurs relevées à Uccle.

Les troubles dus à la chaleur peuvent se manifester par une grande fatigue soudaine, des crampes, des nausées, un étourdissement, un vertige, une hyperthermie, une peau sèche et chaude, de la somnolence.

Prévoir et se préparer à de fortes chaleurs, c'est ce qu'il y a de mieux à faire.

Quelques conseils de prévention

  • Fermez les fenêtres et les rideaux des façades exposées au soleil. Ne les ouvrez que lorsque la plus grosse chaleur est passée ;
  • Eliminez toute source additionnelle de chaleur (éteindre le matériel électrique non utilisé)
  • Utilisez un ventilateur ;
  • Buvez suffisamment (au minimum 1L à 1L ½ par jour) ;
  • Evitez les boissons alcoolisées (elles déshydratent) ou fortement sucrées (elles provoquent des crampes d'estomac).
  • Prenez soin des bébés, des jeunes enfants et des personnes nécessitant des soins, en les hydratant suffisamment ;
  • Faites des repas légers et fractionnés ;
  • Portez des vêtements légers qui permettent l'évaporation de la sueur (ex. : vêtements en coton), amples et de couleur claire ;
  • Protégez votre tête du soleil ;
  • Adaptez votre rythme de travail selon la tolérance à la chaleur et organisez le travail de façon à réduire la cadence ;
  • Dans la mesure du possible, réduisez ou différez les efforts physiques intenses et reportez les tâches ardues aux heures les plus fraiches de la journée ;
  • Redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et vous prenez des médicaments (diurétiques, sédatifs, tranquillisants, etc.) ;
  • Cessez immédiatement toute activité dès que les symptômes de malaise se font sentir et n'hésitez pas à consulter un médecin ;
  • Si vous êtes une personne à risque (cardiaque, personne âgée...), informez-vous, auprès de votre médecin, sur les risques pour votre santé ;
  • Si vous prenez des médicaments, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant ou de votre pharmacien afin de savoir s'ils peuvent avoir un impact négatif sur votre santé lors d'une période de forte chaleur ;
  • Si vous partez pour un long trajet, veillez à prendre des boissons avec vous.

Que faire en cas de coup de chaleur ?

Les signaux d'alerte d'un épuisement dû à la chaleur évoluant vers un coup de chaleur sont les suivants : peau chaude et rouge, absence de transpiration, fièvre élevée, confusion et perte de conscience.

Les principaux troubles dus à la chaleur sont:

  • la déshydratation,
  • l'insolation,
  • les crampes de chaleur (crampes musculaires de courte durée pendant le sport et le travail physique),
  • l'épuisement.

Les enfants en bas âge courent un risque plus important. L'exposition au soleil ou le séjour (même bref) dans un espace confiné et trop chaud peuvent aboutir rapidement à une déshydratation et à un coup de chaleur.

Les personnes âgées courent également un risque accru car la réaction de leur corps est moins rapide en cas de chaleur. Cela se traduit notamment par une diminution importante de leur sensation de soif.

Voici quelques réflexes en cas de coup de chaleur :

  • Alertez les secours ;
  • Amenez la victime dans un endroit frais et bien aéré ;
  • Déshabillez la victime ou desserrez ses vêtements ;
  • Rafraichissez la victime avec de l'eau pour faire baisser sa température corporelle, l'arroser ou lui appliquer sur la plus grande surface corporelle (incluant la tête et la nuque), des serviettes mouillées (à renouveler régulièrement) ;
  • Si la victime est consciente, lui faire boire de l'eau fraiche par petites quantités ;
  • Si la victime est inconsciente, la mettre en position latérale de sécurité en attendant les secours après mise en route des premières mesures de secourisme.
  • Si la température de la victime est très élevée (40°), appelez immédiatement le 112.

Un plan forte chaleur et pic d'ozone prévoit une série de mesures d'information vers des publics spécifiques.  Ce plan se compose de 3 phases :

  1. phase de vigilance : débute le 15 mai et se termine le 30 septembre. À partir du 15 mai, les actions se déclenchent systématiquement. Il ne s'agit pas ici d'un seuil mais d'une période.
  2. phase d'avertissement
  3. phase d'alerte

Les phases d'avertissement et d'alerte s'enclenchent lorsqu'un certain nombre de critères sont atteints. Les critères de la phase d'avertissement sont basés sur les résultats des prévisions météorologiques à 5 jours.

Autres liens utiles :

Vous avez encore des questions ?

Consultez les FAQ sur le site Santé de la Wallonie.

Retour aux actualités