Bilan sur l’état des réserves en eau et des cours d’eau en Wallonie

Vignette
La Cellule d’expertise sécheresse, s’est réunie ce 21 juin sous l’égide du Centre régional de crise de Wallonie pour faire le point sur la situation de sécheresse en Wallonie.

1.    Précipitations et indice de sécheresse

Depuis les 3 dernières semaines, les précipitations, souvent à caractère orageux, ont permis d'atténuer globalement la situation de sécheresse en Wallonie. Cependant, dans certaines zones où il a moins plu, la sécheresse reste plus marquée. A la date d'aujourd'hui, on constate des zones encore sèches surtout au sud du sillon Sambre et Meuse et une zone très sèche du côté de Rochefort.

Les prévisions météo annoncent, dès jeudi ce jeudi, un retour à un temps plus chaud et plus instable avec un risque d'orages.

2.    Cours d'eau et barrages-réservoirs

Les volumes d'eau dans les barrages-réservoirs restent conformes aux capacités théoriques de référence à cette période de l'année. Les mesures relatives aux limitations des restitutions demeurent d'application.   

En ce qui concerne les voies navigables, les débits poursuivent leur descente et sont à des niveaux comparables à ce que nous avons connu de 2017 à 2020. Pour l'Ourthe et dans une moindre mesure la Vesdre, les valeurs de débits sont cependant particulièrement basses.

Pour les cours d'eau non navigables, les débits sont déjà assez faibles pour la saison. Les valeurs sont comparables à 2020 à la même époque. Lors des pluies orageuses, on peut observer une remontée rapide des niveaux des cours d'eau mais les débits redescendent ensuite rapidement.

3.    Eaux souterraines

Les niveaux de la majorité des masses d'eau souterraine sont comparables aux niveaux moyens rencontrés à la même période, ces cinq dernières années. La situation est donc sous contrôle.

4.    Production et distribution d'eau

La distribution publique d'eau potable se déroule actuellement normalement. A Stoumont et à Theux, les arrêtés de police de restriction restent d'application. Compte tenu de la situation actuelle et des tendances pour les prochaines jours, il reste recommandé à la population d'utiliser l'eau de distribution de façon parcimonieuse pour prévenir toute difficulté de production ou de distribution dans certaines zones.

5.    Navigation

Le trafic est plus important en juin avec un retour de la navigation de plaisance que l'on n'avait plus connu depuis 2019. Pour la navigation, une première mesure de regroupement des bateaux (avec une attente maximale d'une heure) a été prise à partir de l'écluse d'Ampsin-Neuville jusqu'à la frontière néerlandaise.

La circulation des kayaks est autorisée, sans contrainte, depuis le 15 mars sauf sur le Viroin et l'un des tronçons de l'Ourthe (en aval de Nisramont).

6.    Baignade

Les zones de baignade autorisées sont accessible. Elles sont contrôlées pour vérifier la qualité de l'eau (tous les 15 jours ou chaque semaine, selon les sites). Actuellement, la qualité de l'eau dans ces zones est bonne. Les résultats des analyses sont mises à disposition du public via le site http://environnement.wallonie.be/baignade/#/station/map  

Concernant la baignade, en cas de températures élevées, la tentation est grande de se baigner dans nos cours d'eau, mais les dangers sont bien réels (noyade, hydrocution). Pour rappel, il n'y a pas de zones de nage autorisée sur la Meuse. Il est important de respecter les panneaux d'interdiction de baignade.

7.    Forêt et pêche

Tant en forêt que pour la pêche, il n'y a pas de dispositions spécifiques à suivre actuellement.

8.    Agriculture

La Direction de la Recherche et du Développement du SPW Agriculture a mis en ligne une nouvelle rubrique sur le site https://agriculture.wallonie.be dont les contenus s'étofferont au fil des mois. Actuellement, cette rubrique aborde la résilience fourragère sur l'exploitation ainsi qu'une synthèse des impacts des sécheresses de ces dernières années sur les pratiques agricoles.

La Cellule régionale d'expertise sécheresse se réunit sous l'égide du Centre régional de Crise (CRC-W). Elle regroupe les différents interlocuteurs du secteur de l'eau en Wallonie : représentants des services concernés du Service public de Wallonie, Aquawal et acteurs de la production et distribution d'eau potable.

Retour aux actualités