[Plan de relance] Une prime rénovation simplifiée pour les toitures et les petits travaux

Vignette
Adobe Stock
Ce 8 juillet, le Gouvernement de Wallonie a approuvé le projet d’arrêté instaurant un régime d’aides pour la réalisation d’investissements économiseurs d'énergie et de rénovation d'un logement.

Avertissement : à ce stade, ce projet de nouvelle prime est un projet d'arrêté en 1ère lecture. Le dispositif n'est dès lors pas encore en vigueur.

Ce nouveau mécanisme de régime d'aide simplifié est complémentaire au système de primes Habitations et permettra aux citoyens ainsi qu'aux associations de copropriétaires de bénéficier de primes pour l'isolation de toitures et pour des petits travaux de salubrité et de rénovation énergétique de moins de 3000 € sans devoir effectuer d'audit énergétique préalable.

Une attention particulière est apportée au soutien des publics dont les revenus sont limités : le système de primes simplifiées permet également de soutenir les ménages à bas revenus par l'octroi d'une prime majorée.

Voici quelques exemples d'application de la future prime :

Exemple 1

Pour l'isolation thermique du toit par un entrepreneur, la prime ira de 10 €/m² à 60 €/m² pour les revenus < à 23 000 € et jusqu'à 84 €/m² en cas d'utilisation de matériau biosourcé (plafond de 6000 € et max 80 % de la facture).

Exemple 2

Pour l'installation d'une pompe à chaleur pour l'eau chaude sanitaire, la prime ira de 500 à 3000 € pour les plus bas revenus (max. 80 % de la facture).

Exemple 3

Monsieur X a des revenus imposables globalement de 32 000 € par an. Il doit remplacer sa couverture de toiture. La superficie de sa toiture est de 100 m2. La prime de base est de 6 € du m2. Dans la mesure où Monsieur X dispose de 32 000 €/an, il aura droit à une majoration de sa prime équivalente à 4 X le montant de base. Puisque sa toiture fait 100 m2, Monsieur X aura droit à 2400 € de prime.

Exemple 4

Monsieur et Madame Y ont des revenus imposables globalement de 42 800 € par an. Leur électricité n'est plus au norme. La mise en conformité de leur installation électrique leur coutera 2 800 €. Pour leur travaux d'électricité, ils pourront bénéficier d'une prime de 1050 €. Soit un montant de base de 350 € avec un coefficient de majoration X 3.

Types de travaux concernés

Concernant les toitures

Travaux économiseurs d'énergie

  • Isolation thermique de la toiture ou des combles.

Travaux de salubrité

  • Remplacement de la couverture d'au minimum un versant de toiture (y compris lucarnes, tabatières et ouvrages assimilés, reconstruction ou démolition des souches et accessoires) ;
  • Appropriation de la ou des charpentes du logement ;
  • Remplacement du ou des dispositifs de collecte et d'évacuation des eaux pluviales.

Concernant les investissements de moins de 3000 €

Travaux économiseurs d'énergie

  • Investissements économiseurs d'énergie (remplacement des menuiseries ou des vitrages en contact avec l'ambiance extérieure etc.) ;
  • Investissements relatif aux systèmes de chauffage (isolation des conduites, des gaines ou des vannes de chauffage, installation d'un thermostat ou de vannes etc.) ;
  • Investissements relatif aux systèmes de production d'eau chaude sanitaire (installation d'une pompe à chaleur, isolation d'un ballon de stockage ou des conduites etc.) ;
  • Investissements relatifs au système de ventilation.

Travaux de salubrité

  • Assèchement des murs en vue de régler les défauts d'étanchéité suivants : infiltration (mur extérieur), humidité ascensionnelle (pied de mur) ;
  • Renforcement des murs instables, sans pouvoir dépasser 30 % de la surface des murs extérieurs (surface des baies et murs mitoyens inclus) ;
  • Remplacement des supports (gîtage, hourdis...) des aires de circulation d'un ou plusieurs locaux (y compris le remplacement des aires de circulation et des souscouches, ainsi que les plinthes)
  • Travaux d'élimination de la mérule ou tout champignon aux effets analogues, par remplacement ou traitements des éléments immeubles attaqués ;
  • Travaux de nature à éliminer le radon, conseillés dans les rapports rédigés par les autorités compétentes ;
  • Mise en conformité de l'installation de gaz ou électrique ;
  • Mise en conformité aux critères de salubrité pour l'éclairage naturel, la ventilation, la hauteur sous plafond ;
  • Remplacement d'un escalier intérieur, y compris des travaux annexes indispensables ;
  • Sécurisation des baies de fenêtres et des mezzanines ;
  • Gainage de corps de cheminée, y compris la restauration, reconstruction ou démolition des souches existantes et accessoires ;
  • Installation d'un système d'égouttage des eaux usées, ou remplacement total du système existant, en conformité avec les prescriptions réglementaires applicables en la matière ;
  • Installation ou mise en conformité d'une toilette dans le logement (laquelle doit être située dans un local aéré ne pouvant communiquer avec une pièce d'habitation de jour que par l'intermédiaire d'un sas), d'un point d'eau potable sur un évier dans la cuisine ou d'une première salle d'eau.

Une enveloppe de 89 millions € va permettre de financer cette nouvelle prime sur la péridoe 2021-2024 (68 millions pour les travaux économiseurs d'énergie et 21 millions pour les travaux de salubrité).

Ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan de relance de la Wallonie

Retour aux actualités