Un projet LIFE pour développer la résilience aux changements climatiques

Vignette
Paysage rural avec haies
Pixabay
Le Gouvernement wallon a marqué son accord pour le dépôt devant la Commission européenne et le co-financement d'un projet LIFE intégré. Son but est d'étudier des solutions environnementales permettant de rendre le territoire plus résilient aux effets multiples des changements climatiques.

L'objectif principal du projet est de développer, tester, évaluer, affiner, démontrer des solutions basées sur la nature (Nature Based Solutions – NBS) pour rendre le territoire wallon plus résistant aux effets multiples des changements climatiques.

Les mesures proposées visent à améliorer le bien-être humain en profitant des bénéfices apportés par la biodiversité. Le projet prévoit notamment :

  • la plantation d'un réseau de haies, arbres et vergers avec un financement complémentaire de la Wallonie pour 450 km de haies ;
  • la création et la mise en œuvre d'un catalogue des solutions pour faire face aux changements climatiques basées sur la nature ;
  • la cartographie du réseau écologique aux échelles biogéographiques et communales ;
  • le design de paysages ruraux résilients ;
  • l'analyse des services écosystémiques (avantage matériel ou immatériel que l'homme retire des écosystèmes) en lien avec le réseau écologique ;
  • la mise en place d'un monitoring du réseau écologique et des services écosystémiques.

Sous réserve que le projet soit retenu par la Commission européenne, le budget régional dédié à ce projet s'élève à  1 985 000 € qui seront répartis sur huit exercices budgétaires (2021 à 2028).

L'Agence wallonne de l'Air et du Climat est chargée de coordonner le volet wallon de ce projet porté par 7 partenaires wallons : le SPW Agrciculture, Ressources naturelles et Environnement, Agra-Ost, Natagriwal, Ostbelgien, la Province de Liège, l'ULiège et la Ville de Liège).

En savoir plus sur les services écosystémiques en Wallonie

Retour aux actualités