Lancement de l’Appel à projets Initiatives locales d’intégration 2019-2020

Vendredi, 8 février, 2019

L’appel à projets vise à soutenir des initiatives locales d’intégration qui s’inscrivent dans au moins un des domaines d’activités suivant : l’apprentissage de la langue française, la citoyenneté et la compréhension des codes sociaux et culturels ainsi que la connaissance des institutions du pays d’accueil, l’aide à l’exercice des droits et obligations des personnes étrangères (permanences juridiques et/ou permanences sociales) et l’interculturalité.

Cet appel à projets coïncide avec l’entrée en vigueur de nouvelles dispositions décrétales et réglementaires. Nous attirons votre attention sur :

  • le passage à 60h de la formation à la citoyenneté ;
  • le renforcement des qualifications des formateurs mais aussi des personnes qui assurent les permanences sociales et juridiques : ces qualifications doivent être remplies au moment de l’introduction de la demande ;
  • la possibilité de valoriser l’organisation de tables de conversation dans le cadre de l’apprentissage de la langue française ;
  • l’importance de présenter un projet interculturel qui favorise concrètement et durablement un « vivre ensemble » solidaire et selon des objectifs réalistes, mesurables, avec un mécanisme de suivi clair.

Quelques exemples d’initiatives collectives qui favorisent concrètement et durablement un « vivre ensemble » solidaire :

  • impliquer un public multiculturel dans des structures et activités citoyennes, améliorer des espaces publics et leur environnement dans des quartiers multicommunautaires ;
  • établir une meilleure communication entre des parents étrangers et le personnel scolaire et mettre en place des lieux et des moments qui la favorise ;
  • réaliser des projets avec des personnes de cultures, générations et genres différents en prêtant une attention particulière aux habitants nouvellement venus ;
  • implémenter la démarche interculturelle dans la gestion et les pratiques professionnelles quotidiennes d’une organisation ;
  • réaliser des outils qui permettent de dénoncer les stéréotypes à caractère raciste ou les discriminations vécues par les participants ;
  • mettre en place un programme de parrainage et d’accompagnement entre nouveaux arrivants et citoyens ;
  • mettre en place de rencontres entre personnes étrangères et institutions wallonnes,…

Les candidatures sont à compléter en ligne au plus tard pour le 15 février 2019 à minuit.