Solliciter un arrêté d'expropriation pour cause d'utilité publique

En bref

Il existe diverses situations pour lesquelles les pouvoirs locaux vont être amenés à recourir à l'expropriation de biens immeubles pour cause d'utilité publique.

La procédure d’expropriation peut être découpée en plusieurs phases :

  • 1. La phase administrative
  • 2. Les négociations amiables
  • 3. La phase judiciaire

L’élément central de la phase administrative réside dans l’arrêté qui autorise le recours à l’expropriation pour cause d’utilité publique.

L’auteur de l’arrêté d’expropriation dépend de la matière concernée.

Le Gouvernement wallon (et, suite à l’adoption d’arrêtés de délégation de compétences, le Ministre qui est compétent dans les matières qui lui sont déléguées) autorise au cas par cas les provinces, les communes, les intercommunales, les organismes d'intérêt public et toute autre personne morale de droit public à procéder à l'expropriation de biens immeubles pour cause d'utilité publique dans les matières régionales.

En détail

Procédure

Cette demande d’autorisation (émanant des pouvoirs locaux) de procéder à une expropriation pour cause d’utilité publique doit être adressée :

- au Ministre des Pouvoirs locaux
ou
- au SPW Intérieur et Action sociale – Direction des Marchés publics et du Patrimoine.

Ceci pour autant que le dossier ne relève pas de la compétence d’un autre Ministre et/ou d’une autre Direction Générale du SPW.

A cet égard, il convient de se référer à l’article 21 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 3 août 2017 portant règlement du fonctionnement du Gouvernement qui dispose que : « Chaque Ministre poursuit et autorise les expropriations nécessaires à l’exercice de ses compétences en faisant prévaloir la spécificité de la matière traitée par rapport aux mesures de tutelle générales telles que visées à l’article 7 de la loi spéciale de réformes institutionnelles du 8 août 1980 ».

En ce qui concerne les compétences attribuées à chaque ministre, il convient de se référer à l’arrêté du Gouvernement wallon du 28 juillet 2017 fixant la répartition des compétences entre les Ministres et réglant la signature des actes du Gouvernement.

Il convient de transmettre notamment les documents suivants :

  • La délibération de l’autorité compétente contenant la motivation claire et précise de l’utilité publique et du caractère nécessaire de l’expropriation et, le cas échéant, de l’extrême urgence, et approuvant le plan(s) d'expropriation;
  • Le cas échéant, les documents relatifs à l’enquête publique (ouverture, affichage, certificat de clôture, réclamations,…) ;
  • La délibération de l’autorité compétente consécutive à l’enquête publique approuvant le(s) plan(s) d'expropriation ;
  • Le(s) plan(s) d’expropriation en 3 exemplaires. Ceux-ci doivent indiquer les parcelles cadastrales visées par l’expropriation avec les indications cadastrales complètes (nom de la commune, division, section, numéro de parcelle, contenance cadastrale), l’identité du/des propriétaire(s) (nom, prénom ou dénomination sociale et adresse) et les limites des emprises. Les plans doivent également montrer dans quelle mesure et de quelle manière les parcelles à exproprier sont affectées par les travaux projetés;
  • L'estimation récente de la valeur vénale des biens à exproprier (NB : l'estimation doit remonter à moins d’un an) ;
  • Le cas échéant, l’avis de légalité du Directeur financier ;
  • L'imputation de la dépense occasionnée par cette expropriation (budget) ;
  • L'indication des subsides pouvant être octroyés (par exemple : copie de la décision ministérielle) ;
  • Pour un bien public appartenant à l’Etat fédéral qui a été désaffecté et « remis » à l’Administration des Domaines : la copie de la lettre du Comité d’acquisition fédéral faisant état de la vente et, le cas échéant, le procès-verbal de « remise aux Domaines/Administration des services patrimoniaux » et le plan y annexé.

NB : En fonction du dossier, de la situation, ... des documents complémentaires peuvent être sollicités.

Références légales

Contacts

Personnes de contact

Monsieur MARNETTE Stéphane 
Monsieur DEMEFFE Pierre 
Avenue Gouverneur Bovesse 100
5100 Jambes
081/32 32 35
Mis à jour le
Démarche n° : 139668
Cette page vous a-t-elle été utile ?
Retour aux démarches