Travailleurs transfrontaliers

[Coronavirus] Mesures spécifiques pour les travailleurs transfrontaliers

Date de dernière mise à jour : 23 mars 2020

Plusieurs pays européens ont pris des mesures pour lutter contre le Covid-19, ce qui implique une fermeture de certaines frontières. Les travailleurs frontaliers et les autres personnes qui doivent traverser la frontière peuvent toujours le faire mais des règles spécifiques ont été mises en place.

Règles spécifiques 

Les travailleurs frontaliers qui ne travaillent pas dans un secteur vital ou n'exercent pas une profession cruciale doivent prouver, par une déclaration de l'employeur, qu'ils traversent la frontière pour travailler.

Il n'est pas permis de passer par la Belgique pour se rendre d'un point A à un point B aux Pays-Bas, y compris pour faire la navette entre le domicile et le lieu de travail. Toutefois, une exception est faite pour les personnes travaillant dans des secteurs vitaux et ayant des professions cruciales qui effectuent un déplacement professionnel.

Les autorités belges effectuent des contrôles actifs et plusieurs postes frontières sont fermés. La violation de l'interdiction des voyages non essentiels sera sanctionnée. 

Frontière Belgique/France

Pour circuler vers/en France, deux documents sont exigés :

Frontière Belgique/Pays-Bas 

Une vignette a été mise en place pour permettre aux travailleurs transfrontaliers dans des secteurs vitaux et des professions cruciales de franchir la frontière plus rapidement et éviter d'être retenus lors des contrôles.

Voyages à l'étranger 

Depuis le mercredi 18 mars, la Belgique interdit les voyages non essentiels à l'étranger. 

Retour au dossier