Effectuer une déclaration d'environnement pour un établissement de classe 3

En bref

En Wallonie, parce qu'ils sont susceptibles d'avoir un impact sur la santé humaine et sur l'environnement, tous les établissements nécessitent au préalable l'obtention d'un permis d'environnement pour pouvoir être exploités. La notion d'"établissement" couvre les activités et les installations de production, de service, de fabrication, de recherche & développement, de transport, de divertissement,..

Pour certains établissements (installations, dépôts, activités, ...) dits de « classe 3 », une déclaration est suffisante. Il s'agit de ceux concernés par les rubriques de classe 3 de la nomenclature figurant à l'annexe 1 de l'Arrêté du Gouvernement Wallon du 4 juillet 2002 arrêtant la liste des projets soumis à étude d'incidences et des installations et activités classées. Une déclaration de classe 3 a une durée de validité de 10 ans maximum.

Il faut donc dans un premier temps connaître la classe de l'établissement projeté. Pour cela, référez-vous au lien « Comment déterminer la classe de l'établissement » mentionné dans la rubrique « En savoir plus »

Si votre projet d'établissement est de classe 3, vous devez le déclarer auprès de votre commune au moyen du formulaire de déclaration ci-dessous.

Points d'attention

Pour obtenir plus d’informations sur les étapes qui précèdent la demande (le type de permis à solliciter, sur la préparation du dossier,…) et celles qui suivent la demande (la procédure de traitement de la demande, la compréhension du permis délivré,...), consultez le site Permis-On-Web environnement.

Liste des activités (rubriques)

En détail

Public cible - Détails

- Le citoyen,
- L’entreprise :
 - personne physique (indépendant),
 - personne morale (PME et grande entreprise)
 qui développe une ou plusieurs activités ou exploite une ou plusieurs installations reprises dans la liste établie par le Gouvernement wallon reprenant les activités/installations de classe 3, c'est-à-dire ayant un impact potentiel faible sur l’environnement, la santé humaine, la sécurité de la population ou le bien-être des animaux.

 

Procédure

Toutes les demandes de déclaration, à l'exception des établissements constituant une installation de gestion de déchets d'extraction minière (telle que définie par le Gouvernement), doivent être introduites auprès de la commune sur laquelle est situé l'établissement faisant l'objet de la déclaration. Lorsque l'établissement est situé sur le territoire de plusieurs communes, la déclaration doit être adressée à la commune correspondant à l'adresse du siège d'exploitation.

La commune joue le rôle de "guichet unique" et sera l'interlocuteur privilégié lors du traitement du dossier.

Depuis le 1er janvier 2015, la déclaration peut être introduite de deux manières :

  • Soit le déclarant introduit sa déclaration de classe 3 par voie électronique via l’espace personnel . Par souci de simplification et de facilité, le formulaire électronique pré-remplira l’ensemble des données nécessaires à cette déclaration. Le déclarant ne devra fournir que les données d’identification, choisir la ou les rubriques via une recherche par mots clés, décrire son établissement, sélectionner dans un module cartographique les parcelles cadastrales faisant l'objet de la déclaration et joindre les annexes éventuellement exigées en fonction des rubriques sélectionnées.
  • Soit le déclarant imprime un formulaire vierge, le complète en 4 exemplaires. Trois exemplaires sont envoyés par recommandé avec accusé de réception à la commune. Le 4ème exemplaire de la déclaration est conservé par l’exploitant sur les lieux de l’établissement ou à tout autre endroit convenu avec l’autorité compétente.

Dans quel délai la demande de déclaration est-elle traitée ?
Si la déclaration est recevable, l’autorité compétente en informe l’exploitant/le déclarant et le fonctionnaire technique dans un délai de 15 jours à compter de la date à laquelle la déclaration a été reçue. Dans le même délai, l'autorité compétente indique si elle a l'intention d'imposer des conditions complémentaires.

Lorsque les conditions intégrales ne sont pas prescrites et que les mesures prises par l'exploitant sont insuffisantes pour limiter les dangers, nuisances ou inconvénients que l'établissement est susceptible de causer à l'homme ou à l'environnement, l'autorité compétente peut prescrire des conditions complémentaires d'exploitation dans un délai de trente jours à compter de la date à laquelle la déclaration a été reçue.

Si la déclaration est irrecevable, l’autorité compétente envoie à l’exploitant/au déclarant une décision mentionnant les motifs de l’irrecevabilité dans les 8 jours à compter de la date à laquelle la déclaration a été reçue.

Contacts

Services

La commune où se situe le projet d'établissement
Service Public de Wallonie Agriculture, Ressources naturelles et Environnement - Département des Permis et Autorisations - Service Déclarations
081/336121
Service Public de Wallonie Agriculture, Ressources naturelles et Environnement - Département des Permis et Autorisations - Service Recours
081/336102
Mis à jour le
Démarche n° : 20563
Cette page vous a-t-elle été utile ?
Retour aux démarches