36 maisons de repos wallonnes vont développer le modèle de gestion TUBBE

Vignette
Personne âgée dans une maison de repos
Adobe Stock
180.000 euros ont été dégagés par la Wallonie pour développer le modèle suédois TUBBE de gestion et d’organisation des maisons de repos dans 36 établissements wallons dès la rentrée scolaire.

Le modèle TUBBE 

Dans cette approche qui accorde une place prépondérante aux relations interpersonnelles, les résidents et le personnel sont encouragés à participer à l'organisation et à la gestion de la maison de repos. À titre d'exemples, les soins sont prodigués dans un environnement qui ressemble davantage au domicile des seniors. Les résidents et les équipes définissent, avec la direction, les activités quotidiennes proposées, les achats à réaliser ou encore la liste des repas.

Le modèle TUBBE a été expérimenté en Belgique à l'initiative de la Fondation Roi Baudouin lors de 6 projets pilotes dont 3 figuraient en Wallonie : Centre Sainte-Barbe à Andenne, la résidence Régina à Moresnet, la Reine des Prés à Waha.

180.000 euros dégagés

En janvier dernier, suite à une évaluation positive de la part des résidents et du personnel, un appel à projets a été lancé par la Fondation Roi Baudouin avec le soutien de la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale. À la suite de cet appel, un jury composé d'experts indépendants a sélectionné 36 établissements répartis dans toute la Wallonie : 13 en province de Hainaut, 10 en province de Liège, 8 en province de Namur, 3 en province de Brabant wallon et 2 en province de Luxembourg.

Le soutien dont bénéficieront les maisons de repos et de soins qui se lanceront prochainement dans l'aventure TUBBE se concrétisera sous la forme d'un accompagnement par des coachs expérimentés et la création d'une communauté d'apprentissage. Un comité de pilotage wallon composé de différentes parties prenantes, dont l'AVIQ, suivra l'évolution des projets.

En savoir plus sur le modèle TUBBE

Retour aux actualités