Tracing : marché attribué au Groupement Autonome des Mutualités

Vignette
casque d'agent de call center
Adobe stock
Dans le cadre de la mise en place du tracing au niveau régional, la Wallonie a attribué le marché au Groupement Autonome des Mutualités associé à des opérateurs spécialisés. Dans ce cadre, 570 personnes vont être engagées.

Après la mobilisation des acteurs publics pour la phase pilote (AViQ, SPW et autres organismes publics), un consortium gèrera, dès le 11 mai, le suivi de contact ou « contact tracing » en Wallonie.

Il s'agit du Groupement Autonome des Mutualités (Solidaris, Mutualité chrétienne, Mutualités libres, Mutualité libérale et Mutualités Neutres) associé aux entreprises Ikanbi et CallExcell, deux opérateurs spécialisés en contact center, à l'entreprise de travail adapté ENTRA, call center qui offre des emplois de qualité aux personnes fragilisées par la maladie ou le handicap, et à LEM Intérim.

Recrutement

Concrètement, ce consortium sera chargé d'engager 570 personnes qui effectueront, en collaboration avec les citoyens, le suivi de leurs contacts tant par téléphone que sur le terrain (si les contacts téléphoniques n'aboutissent pas). À cet égard, 405 agents de call center et 21 superviseurs de call center ainsi que 135 agents de terrain et 8 superviseurs de terrain seront recrutés dans les prochains jours.

Le FOREM s'est proposé comme partenaire privilégié pour le recrutement de ces nouveaux agents. Leur base de données des chercheurs d'emplois est en effet en mesure de répondre en grande partie aux profils proposés et l'institution peut mettre à l'emploi la plupart des personnes recherchées.

Consulter les offres d'emploi sur le site de LEM Intérim

Missions

Ces futurs agents, qui démarreront progressivement leur missions à partir du 11 mai, seront chargés d'assurer le suivi des personnes diagnostiquées porteuses du Covid-19 et d'identifier celles avec qui elles ont été en contact, pour casser la propagation du virus. Cette mission de prévention individualisée, qui est une procédure habituelle de suivi des maladies infectieuses en Belgique, sera supervisée par la Cellule de Surveillance des maladies infectieuses de l'AViQ.

Ces agents de prévention COVID-19 devront assurer ces missions avec professionnalisme, pédagogie, empathie et en respectant scrupuleusement la vie privée des personnes concernées.

Contrôler ensemble l'épidémie

La participation des citoyens est indispensable pour contrer une nouvelle vague du virus. Lister spontanément ses contacts, répondre à l'appel du 02 214 19 19, donner les informations les plus complètes possibles mais aussi respecter les recommandations de prévention personnalisées dont l'isolement permettra de protéger les autres. Plus d'infos sur le suivi des contacts

Retour aux actualités