[Plan de relance] Vers un déploiement encadré de la 5G

Vignette
visuel avec un smartphone 5G
Pixabay
Sur base des recommandations émises par le groupe d'experts chargé d'étudier tous les aspects de ce déploiement, le Gouvernement wallon valide la modification de la norme d’émission, tout en prenant différentes mesures compensatoires qui encadrent et limitent les impacts environnementaux

Dans sa Déclaration de Politique régionale et de son Plan de Relance, le Gouvernement wallon prévoie le déploiement de la 5G sur le territoire wallon. Il s'agit de doter la Région des technologies les plus modernes et les plus performantes afin de poursuivre son développement économique. 

L'exécutif régional entend fournir une cadre précis à ce déploiement afin de prendre toutes les précautions qui s'imposent, que ce soit au niveau sanitaire ou environnemental

Application du principe de précaution

Concernant la norme d'émission, une limite de 9,2 V/m – à 900 MHz – par opérateur sera instaurée ainsi qu'une limite cumulative de 18,4 V/m (applicable à l'ensemble des antennes émettrices de l'ensemble des exploitants sur un même site). Cette limite permet de limiter l'exposition réelle et cumulée des citoyens aux ondes.

Par ailleurs, l'utilisation des ondes millimétriques pour le développement de la 5G sera exclue. En effet, comme l'avait indiqué le premier groupe d'experts, le recul scientifique sur les effets des ondes millimétriques sur la santé est encore insuffisant. Le Gouvernement fait donc le choix du principe de précaution.

Outre la modification de la norme, une série de décisions complémentaires est actée à savoir :

  • une surveillance constante des niveaux d'exposition de la population, à travers un relevé en continu de l'exposition globale du public ;
  • une étude sur 10 ans pour surveiller les effets sur la population et l'environnement ;
  • la possibilité pour les communes de demander un contrôle de l'exposition aux ondes.

Une task force sera également mise en place avec les opérateurs de téléphonie mobile afin d'aboutir à des engagements concrets sur les volets suivants :

  • l'importance des investissements dans les zones rurales, en ce compris en fibre optique ;
  • les mesures des opérateurs pour limiter leur consommation énergétique et développer la circularité ;
  • la politique de décarbonation des opérateurs ;
  • la mutualisation des infrastructures et l'interopérabilité.

Pour respecter les engagements et délais fixés par les autorités européennes dans le cadre du Plan de relance, le décret relatif sera prochainement approuvé en 1ère lecture par le Gouvernement.

Un dossier pour en savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, Digital Wallonia a publié une liste de sources sur la 5G. La liste se veut être objective, et contient des sources indépendantes. 

Retour aux actualités