Pour en savoir plus sur le tarif Prosumer

Vignette
Panneaux photovoltaïques
Pexels
Le Gouvernement wallon s'est accordé sur un nouveau report de l'application du tarif prosumer. Celui-ci n'est pas entré en vigueur le 1er mai. Il devrait toutefois être d'application dès le 1er octobre 2020. Qu'est-ce que ce tarif ? Quelques mots d'explication.

Avertissement

Le tarif prosumer est effectif depuis le 01/10/20 mais il est pris en charge par la Région jusqu'en 2023. Plus d'infos prochainement.

Qu'est-ce que le tarif Prosumer ?

Il s'agit d'un nouveau tarif dit "prosumer" ou "prosommateur" (producteur-consommateur) qui va apparaître sur la facture des consommateurs détenteurs de panneaux photovoltaïques. 
Il ne s'agit pas d'une taxe, mais d'un tarif pour l'utilisation des réseaux de transport et de distribution de l'électricité.

Qui est compétent ?

Le tarif Prosumer relève de la compétence de la CWaPE (Commission wallonne pour l'Énergie). 
Le Service public de Wallonie n'est pas compétent à ce sujet.

Quand ce tarif sera-t-il appliqué ?

Initialement, le tarif Prosumer devait entrer en vigueur le 1er janvier 2020. Mais, deux reports sont déjà intervenus. La date d'entrée en vigueur est actuellement fixée au 1er octobre 2020.

Quel sera le montant du tarif Prosumer que je vais payer ?

Pour vous permettre de savoir ce qu'il vous en coûtera, la CWaPE a prévu un simulateur prosumer.

Mesures de soutien aux prosumers

Les Prosumers qui voudront faire constater l'augmentation effective de leur taux d'autoconsommation pourront demander le placement d'un compteur double flux. Le coût de l'installation de ce compteur, tout comme le coût du soutien à l'électricité non autoconsommée, devrait être supporté par le budget de la Région (les mesures ne sont pas encore en vigueur). La facture d'électricité des autres consommateurs ne serait donc pas impactée.

Afin de laisser le temps aux prosumers de s'équiper d'un compteur double flux et de s'organiser concrètement pour augmenter leur taux d'autoconsommation, ceux-ci devraient recevoir un soutien pour l'électricité non autoconsommée qui couvrira 100 % de la redevance prosumer pour les années 2020 et 2021.

Pour les années 2022 et 2023, ce soutien devrait être réduit à 50 % et constituera donc un incitant pour augmenter le taux d'autoconsommation.

Au-delà de 2023, une nouvelle période tarifaire débutera et plus aucun soutien ne devrait être proposé.

Par ailleurs, un soutien en termes d'outil d'aide à la décision et de primes pour des équipements de « monitoring » et de « pilotage » devrait être créé. Ces équipements pourront bénéficier l'ensemble des consommateurs d'électricité. Cela aidera les prosumers à mieux autoconsommer, mais aussi tous les consommateurs d'électricité à adapter leur comportement pour faciliter la transition énergétique et utiliser de préférence cette électricité quand elle est abondante et bon marché.

L'objectif est de favoriser les producteurs d'électricité d'origine renouvelable, en évitant des investissements non indispensables sur le réseau et en contenant la facture d'électricité de tous les clients.
 

 

Retour aux actualités