Liaison fluviale Seine-Escaut : fin des travaux de la 1ère phase

Vignette
vue aérienne d'une bateau chargé de conteneurs passant sour le nouveau pont
SMC Systems
Les travaux de la 1ère phase de la liaison fluviale Seine-Escaut, à Tournai, viennent d'être inaugurés ce vendredi 31 janvier. Ce chantier de vaste ampleur va permettre de relier les ports de la mer du Nord avec le futur canal Seine-Nord en France.

Dans le cadre du projet européen Seine-Escaut, la Wallonie s'est engagée à moderniser l'Escaut dans le centre de Tournai. En permettant  le passage de plus grosses péniches (2000 t), le travaux lèvent véritablement un verrou d'une longueur de 2200 m sur le fleuve pour pouvoir relier les ports de la mer du Nord avec le futur canal Seine-Nord en France.

Première étape achevée

La 1ère phase du chantier s'est concentrée, en rive droite, sur la zone incluse entre le pont-à-Ponts et le pont Notre-Dame (pont levant). L'objectif étant l'élargissement de l'Escaut à hauteur du quai Saint-Brice -ainsi que la réfection de certains espaces publics- pour y permettre le passage en toute sécurité des péniches de classe Va.

Parce que le pont existant reposait sur une pile qui ne correspondait plus avec le profil du nouveau quai, et pour augmenter la hauteur libre jusqu'à 7 m à cet endroit, un second chantier a été entrepris au cours de cette phase 1.  Le pont-à-Ponts, ouvrage en béton armé, a été remplacé par un ouvrage à caissons métalliques plus fin, et dont la conception lui permettait de se passer de ces piles intermédiaires en rive droite. 

En l'espace de quelques heures, le 9 juin 2018, le tablier de 430 t (60m x 15m) a quitté la barge sur laquelle il était arrivé en centre-ville, a été soulevé dans les airs par deux grues posées à quai, a pivoté de 90° pour se rapprocher de ses culées, et y être finalement délicatement déposé, à quelques millimètres à peine de la position prévue sur les plans du bureau d'études.

Au final, entre sa fermeture complète pour les préparatifs à sa démolition, et la réouverture du trafic sur le nouveau tablier métallique, cinq semaines seulement se sont écoulées. La volonté conjointe du SPW Mobilité et Infrastructures et de la Ville de Tournai était de réduire les périodes de coupure complète de la circulation sur ce pont. Le travail a, par conséquent, été organisé ensuite autour de périodes de circulation en sens unique ou alterné.

Ensemble des travaux réalisés pour la phase 1

  • Déplacement des impétrants (câbles et conduites diverses)
  • Rectification des quais Saint-Brice et Vifquin pour élargir l'Escaut
  • Remplacement du pont-à-ponts 
  • Reconstruction des arches du Pont des Trous

Plus d'infos sur le chantier

Tournai travaux Esacaut

 

déplacement des impétrants

Retour aux actualités