[Inondations] Aides régionales en matière d'énergie pour la population sinistrée

Vignette
Adobe Stock
Afin d’atténuer la facture énergétique des ménages sinistrés lors des inondations de juillet 2021 et de leur permettre de passer l’hiver dans les meilleures conditions possibles, un programme d'aides régionales de 30 millions € va leur venir en soutien.

Aides financières

1. Octroi d'une aide directe aux ménages sinistrés sur la facture de régularisation d'électricité

Les ménages risquent de voir leur facture d'électricité augmenter, vu la nécessité de sécher leur habitation avec un déshumidificateur ou de se chauffer à l'électricité en attendant le rétablissement du gaz ou l'installation d'un nouveau système de chauffage.

La Région va dès lors prendre en charge directement la surconsommation électrique des sinistrés effaçant ainsi tout ou partie de l'augmentation de la facture de régularisation pour l'électricité. Ce soutien financier concernerait 34 600 ménages qui, concrètement, auront droit à une réduction forfaitaire dans leur facture annuelle. Budget global de la mesure : 16,1 millions €

2. Accès au statut de client protégé conjoncturel

Tout ménage éprouvant des difficultés à payer sa facture d'énergie peut bénéficier du statut de client protégé conjoncturel, par l'intermédiaire d'une attestation du CPAS ou d'un service social. Ce statut donne droit à une réduction de 30 % sur le tarif d'électricité.

3. Suspension des coupures et mesures spécifiques relatives aux compteurs à budget électricitié et gaz

Les ménages sous compteurs à budget auront également la possibilité de demander leur désactivation ou une avance sur leur prochaine recharge. Ces mesures seront d'application jusqu'au 31 mars 2022.

4. Aide financière pour les dépenses énergétiques

Le Gouvernement a également libéré une enveloppe de 5 millions € qui sera distribuée aux sinistrés pour faire face à leurs dépenses énergétiques.

5. Simplification administrative pour accéder aux primes pour l'installation de systèmes de chauffage renouvelable

Tous les sinistrés qui ont déjà ou qui vont remplacer leur système de chauffage auront accès aux primes habitation régionales sans devoir réaliser un audit préalable. Ce mécanisme sera mis au point avec effet rétroactif à la date des inondations.

Mesures d'accompagnement et de conseil

1. Lancement d'un marché public pour la désignation de certificateurs énergétiques

L'objectif de cette mesure est de mobiliser des certificateurs, disponibles pour conseiller les sinistrés sur les solutions techniques à mettre en œuvre pour résoudre les problèmes de chauffage et les guider de manière plus globale dans la reconstruction de leur logement.

Cette solution sera mise en œuvre localement avec le concours du Commissariat spécial à la reconstruction et des communes et CPAS pour identifier les habitants qui en ont le besoin.

2. Mobilisation et renforcement des Guichets Énergie Wallonie

Une enveloppe de 840 000 € sera destinée à augmenter les budgets des guichets de l'énergie situés dans ou à proximité des zones sinistrées afin de mobiliser rapidement un plus grand nombre de conseillers pour accompagner la population dans l'évaluation des dégâts, dans l'accès aux primes MEBAR (pour les ménages à bas revenus) et dans les démarches administratives.

Prise en charge des dégâts sur les réseaux de gaz et d'électricité

RESA et ORES ont dû faire face à des dépenses imprévues et considérables au lendemain des inondations.

Pour éviter toute répercussion sur la facture des clients, une partie des coûts de reconstruction des réseaux de gaz et d'électricité, soit 7 millions € seront pris en charge par la Région sous le contrôle de la CWAPE quant aux dépenses réalisées.

 

Retour aux actualités