Grippe aviaire : un foyer détecté à Clavier

Vignette
Adobe Stock
Le 6 septembre dernier, un foyer de grippe aviaire hautement pathogène (H5N1) a été détecté dans la faune sauvage sur le territoire de la commune de Clavier dans le Condroz. Il s’agit plus exactement de faisans et de canards qui avaient été relâchés comme gibier.

Ces faisans auraient été contaminés par la faune sauvage. Les échantillons acheminés au laboratoire de référence SCIENSANO ont confirmé les cas de grippe aviaire. D'autres oiseaux sauvages ont également été trouvés morts aux environs de ce foyer.

Mesures et recommandations prises

Dès la découverte du foyer, la Wallonie a pris des mesures sur la zone impliquée soit une zone de 10 km de rayon touchant  les territoires des Communes de Ciney, Clavier, Durbuy, Gesves, Hamois, Havelange, Hotton, Huy, Marchin, Modave, Ohey, Ouffet, Somme-Leuze, Tinlot :

  • Le Gouvernement wallon a pris un arrêté visant à suspendre la chasse jusqu'au 4 octobre 2022 ;
  • Le Service public de Wallonie a donné instruction aux territoires de chasse concernés de prendre les dispositions pour le ramassage et l'évacuation des faisans morts ;
  • Une surveillance spécifique sur le terrain a été mise en place en vue de suivre le déplacement des faisans malades et la contamination de la faune sauvage par ce foyer de virus de grippe aviaire.

Premier bilan au 30 septembre

Trois semaines après l'identification du foyer, environ 8 000 carcasses de faisans ont été ramassées et éliminées par les gestionnaires des territoires de chasse où les mortalités ont été constatées. Ces actions ont été menées sous la bonne surveillance du SPW et dans le respect des dispositions relatives à la gestion des déchets en Wallonie.

Les faisans relâchés semblent être restés dans un périmètre relativement proche de la zone infectée. Les recensements ornithologiques effectués à la jumelle et longue vue ont permis d'enregistrer plusieurs espèces de la faune sauvage en "bonne santé" et de ramasser quelques cadavres d'oiseaux et ce, malgré le risque accrût de contamination de la faune sauvage suite à ces concentrations de volatiles.

Aucune exploitation de volaille dans la zone des 10 km n'a été contaminée par le virus de la grippe aviaire.

Sur le plan du suivi épidémiologique réalisé conjointement par l'AFSCA et la Région Wallonne, la pression virale autour de ces foyers est retombée à un niveau acceptable pour la faune sauvage. Le risque de contamination reste toutefois maintenu pour les élevages de volailles.

En conséquence :

  • L'AFSCA, via son réseau d'antennes locales, maintien sa recommandation de confinement pour les éleveurs identifiés dans la zone concernée ;
  • Le SPW va proposer au Gouvernement Wallon de lever l'interdiction de la chasse dans cette zone à partir du 4 octobre 2022
  • Le SPW-ARNE maintient cependant un niveau de surveillance et de vigilance à l'égard de ce virus de la grippe aviaire sur l'ensemble du territoire wallon et rappelle que tout signalement d'animaux sauvages morts peut être renseigné au call center 1718 qui fera suivre l'information après des services régionaux compétents.

 

Retour aux actualités