Grippe aviaire : nouveaux foyers détectés en Wallonie

Vignette
Adobe Stock
Deux nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogène (H5N1) ont été détectés sur le territoire wallon. Le premier est localisé dans le village de Cordes (Frasnes-lez-Anvaing) et le second à Soignies. Des mesures préventives sont mises en place afin d'éviter la dispersion des animaux.

Foyer de Frasnes-lez-Anvaing

Suite à une confirmation par le laboratoire de référence SCIENSANO, le foyer de grippe aviaire a pu être identifié le 25 octobre au sein d'un groupe de 2.000 faisans relâchés comme gibier.

Les agents du SPW ont alors procédé à une inspection de l'élevage et à une large prospection sur le terrain.

D'un point de vue sanitaire, il en ressort qu'environ 1.000 faisans ont d'ores et déjà été ramassés par le propriétaire des lieux et évacuées via RENDAC (clos d'équarrissage). Le reste des faisans semblent rester dans un périmètre relativement proche des volières d'où ils ont été relâchés. Hormis l'un ou l'autre cas ponctuels (dont une buse), l'impact à ce stade sur la faune sauvage semble limité. Une vigilance toute particulière est accordée néanmoins aux marais d'Harchies, zone ornithologique de grand intérêt.

En concertation avec l'AFSCA, les mesures suivantes ont été prises :

  1. Suspension de la chasse pour une période de 4 semaines (jusqu'au 25 novembre 2022) via arrêté du Gouvernement wallon dans un rayon de 3 km touchant les territoires des Communes de Frasnes-lez-Anvaing, Celles et Mont-de-l'Enclus ;
  2. Obligation pour les territoires de chasse concernés de prendre les dispositions pour le ramassage et l'évacuation des faisans morts, sur base du décret wallon relatif aux déchets ;
  3. Surveillance spécifique sur le terrain par le SPW dans un rayon de 10 km afin de suivre le déplacement des faisans malades et la contamination de la faune sauvage ;
  4. Recommandation à l'égard des particuliers présents dans un territoire de 3 km autour de Corde de confiner leurs volailles.

Foyer de Soignies

Le foyer a été détecté et confirmé dans une population de faisans à Soignies, Bois Saint Denis le 14 novembre. Il s'agit de la contamination d'un lot de 5500 faisans relâchés répartis sur deux volières de type anglaise de 2,5 Ha.

Une surveillance de la dispersion du virus a été mise en place par les services du SPW dans un rayon de 3 km autour du spot de contamination. Celle-ci est prévue pour au moins 4 semaines.

Le 16 novembre, 600 cadavres ont été évacués par RENDAC. Le SPW opère également une surveillance sur les triages voisins et suit de près la situation au niveau des points de rassemblement classiques de l'avifaune sauvage en période de migration.
 
Des mesures sanitaires analogues à celles du foyer de Frasnes-lez-Anvaing sont prises :

  1.  Suspension de la chasse pour une période de 4 semaines (jusqu'au 16 décembre 2022) via arrêté du Gouvernement wallon dans un rayon de 3 km autour du spot de contamination ;
  2. Obligation pour les territoires de chasse concernés de prendre les dispositions pour le ramassage et l'évacuation des faisans morts sur base du décret wallon relatif aux déchets ;
  3. Surveillance spécifique sur le terrain par le SPW dans un rayon de 3 km afin de suivre le déplacement des faisans malades et la contamination de la faune sauvage ;
  4. Recommandation à l'égard des particuliers présents dans un territoire de 3 km autour du spot de contamination de confiner leurs volailles.

Par ailleurs, l'AFSCA rappelle que l'ensemble des élevages avicoles sont sous le coup d'une obligation de confinement généralisée sur tout le territoire belge depuis le 5 octobre 2022 vu la présence de nombreux foyers ponctuels de grippe aviaire particulièrement en Flandre. Le risque des contamination des élevages voisins est donc limité. L'AFSCA informera néanmoins individuellement les éleveurs présents dans la zone d'interdiction de chasse afin de renforcer leur vigilance.

Vous avez trouvé un animal mort ?

Enfin, tout signalement d'animaux morts dans la faune sauvage peut être renseigné au 1718 (« tapez 2 », signalement d'un incident en lien avec l'environnement), numéro vert de la Wallonie, qui fera suivre l'information auprès des services compétents de la Région.

Retour aux actualités