Bien-être animal : la Wallonie aide les communes à renforcer leurs actions

Vignette
Photo d'un chat
Ce jeudi 18 juin, le Gouvernement wallon a adopté en 1ère lecture un projet d'arrêté sur le bien-être animal pour permettre aux communes de renforcer leurs actions en faveur des animaux, avec un soutien régional jusqu'à 3.000 € par commune.

Cette opération prévoit le financement de 3 types d'actions communales :

  • Le soutien à la stérilisation des chats

Par cette action, le projet d'arrêté permettra aux communes de proposer une aide financière pour stériliser les chats domestiques détenus par des personnes en situation de précarité économique, c'est-à-dire les personnes bénéficiant du Revenu d'Intégration Social (RIS) ou de la Garantie de Revenu Aux Personnes Agées (GRAPA). Des difficultés financières peuvent contraindre des ménages à reporter la stérilisation de leur chat (malgré l'obligation légale en la matière en Wallonie).

La stérilisation des chats a pour but de maîtriser la population de chats errants sur le territoire wallon.

  • La mise en place d'une concertation avec le référent bien-être animal dans les communes

Le projet d'arrêté encourage la mise en place d'un système de concertation avec un référent en bien-être animal (par exemple agent communal ou agent de police). Cet agent permettrait de faire le lien entre les citoyens et les pouvoirs publics (police, autorité communale et administration régionale).

Il peut, par exemple, soutenir ou stimuler le développement d'une Cellule Bien-être Animal au sein de la commune. Le référent participe ainsi à la diffusion d'informations sur le bien-être animal.

  • Le financement d'actions de sensibilisation

L'arrêté régional prévoit des aides aux communes pour des actions d'information, de communication ou soutien à des événements pour aborder des thématiques comme la stérilisation des animaux, l'identification de ceux-ci, l'impact des feux d'artifice sur le bien-être animal, etc.

Consultez le communiqué de presse

Retour aux actualités