Funérailles

[Coronavirus] Organisation des obsèques et visites au funérarium

Date de dernière mise à jour : 24 mars 2020

Le Gouvernement wallon a donné instruction d'appliquer des mesures strictes quant à l'organisation des obsèques et des visites au funérarium.

Les Gouverneurs et autorités communales sont tenus de prendre les arrêtés nécessaires pour mettre en application les décisions suivantes :

Interdiction du retour des défunts à domicile

Il est impossible aux entreprises de pompes funèbres d'assurer et de faire respecter les mesures de distanciation sociale dans ces conditions, a fortiori pour une pratique qui s'avère en totale contradiction avec les mesures prises par le Conseil national de sécurité.

Remplacement des visites par une période de recueillement dans l'intimité familiale

Afin d'éviter des allers et venues au sein des funérariums, il est proposé d'organiser une seule période de recueillement, sur rendez-vous, limitée à un maximum de cinq personnes simultanément et issues du cercle strictement familial. Pour ce faire, il est recommandé aux entreprises de pompes funèbres d'utiliser le plus grand salon dont elles disposent, afin de rendre possible la distanciation sociale. Des mesures particulières et régulières de désinfection des lieux devront, en outre, être mises en œuvre, autant pour les visiteurs que pour les membres du personnel.

Limitation du nombre de participants au funérailles

Un maximum de 15 personnes peuvent prendre part aux funérailles d'un défunt en ce compris le personnel communal et des pompes funèbres. En outre, dans le respect des convictions de chacun, la cérémonie, confessionnelle ou non, devra être organisée en un lieu non confiné, autrement dit en plein air.

Ces trois mesures seront mises en œuvre, sur le terrain, sous le contrôle des autorités communales, avec le concours des entreprises de pompes funèbres, chacune pour ce qui relève de ses champs de compétences et d'intervention.

Ces mesures exceptionnelles ne doivent pas entraîner de surcoûts pour les bénéficiaires du service funèbre.

Retour au dossier