Flèche wallonne : rendez-vous au sommet du cyclisme international

24/04/2019

Pour les amateurs de cyclisme, mais aussi pour tous les amoureux des paysages de Wallonie, le mois d’avril, c’est le mois des classiques par excellence.

Mercredi 24 avril, ce sera la 83e édition de la Flèche Wallonne, une épreuve prestigieuse qui partira cette année d'Ans pour faire une grande boucle de 198,5 km en direction de Huy où sera jugée l’arrivée au sommet du mur, un endroit mytique, connu dans le monde entier grâce à cette course cycliste.

Les hommes , mais aussi les femmes, se retrouveront donc bientôt à en découdre au pied du mur ! Chaque année, à pareille époque, la petite cité mosane est prise d’assaut par les touristes et les fans de la petite reine pour applaudir les coureurs professionnels en plein effort.

Flèche wallonne : classée 12eme épreuve au calendrier UCI World Tour

La Flèche wallonne partira donc de la commune d'Ans, selon le principe d'une tournante entre les différentes provinces wallonnes.

Cette course fait partie des rendez-vous à ne pas manquer par tous les coureurs cyclistes professionnels. Son arrivée au sommet d'une bosse particulièrement raide est unique au monde.

Philippe Gilbert, mais aussi Alaphilippe et Valverde

Cette course emblématique, soutenue et mise en valeur par la Wallonie, fut le théâtre d’un exploit sans précédent en 2011 lorsque Philippe Gilbert triompha au sommet après avoir gagné successivement la même année, la Flèche brabançonne, l’Amster Gold Race et avant de remporter un succès magistral dans Liège Bastogne Liège dans la foulée.

Cette année, le Wallon de Remouchamps, à 37 ans, sera encore au rendez-vous mais il devra se battre pour accrocher les roues de ses principaux rivaux que ce sont Julian AlapHilippe et Alexandro Valverde.

Le "Mur de Huy" mais aussi des paysages à couper le souffle

Le mur de Huy (chemin des Chapelles de son vrai nom) est célèbre dans le monde entier. Les coureurs y passe à trois reprises pendant la course. Les 26% d'inclinaison dans un de ses virages font de cette arrivée, une des plus ardue d'Europe.

Cette course permet aussi d'admirer la diversité et la richesses des paysages traversés par les coureurs. Certains d'entre eux prétendent même qu'ils souhaitent revenir en famille en dehors de la compétition pour y savourer la beauté, la quiétude et y déguster la gastronomie locale.

 

 

Des hommes, mais aussi des femmes

Le peloton féminin aura aussi son mot à dire puisque la Flêche wallonne se dispute au féminin pour le 22e fois.

Les femmes devront avaler les kilomètres et aller au bout de l'effort pour espérer décrocher la victoire après 118,5 km.

C'est également au sommet du Mur de Huy que sera couronnée la reine des puncheuses.