Taxes liées aux véhicules

1.    La taxe de mise en circulation :

En tant que propriétaire d'un véhicule à moteur destiné à circuler sur la voie publique, vous devez vous acquitter d'une taxe de mise en circulation. Il s'agit d'une taxe unique, payable à la mise en usage du véhicule sur la voie publique en Wallonie.
La taxe s'applique à tout type de véhicule (voitures, motos, avions, dirigeables, etc.) neuf ou d'occasion.
La puissance du moteur, exprimée en chevaux fiscaux (CV) ou en kilowatts (Kw), détermine le montant de la taxe. Ce montant est dégressif avec l'âge du véhicule.
Lorsque la puissance du moteur correspond à des montants différents selon qu'elle est exprimée en chevaux fiscaux ou en kilowatts, c'est le montant le plus élevé qui doit être pris en considération.
La taxe de mise en circulation comprend une composante éco-malus. Le montant de l'éco-malus est calculé sur base des émissions de CO2 du véhicule exprimées en g/km à partir d'une émission de 146 g.

Les démarches associées :

Payer la taxe de mise en circulation de mon véhicule
Payer la taxe Eco-malus de mon véhicule
 

2.    La taxe de circulation :

Vous devez également vous acquitter chaque année d'une taxe de circulation. Celle-ci est basée sur la puissance fiscale exprimée en chevaux fiscaux (CV), la cylindrée ou la masse maximale autorisée (MMA) du véhicule.
Si votre véhicule roule (entièrement ou partiellement) au LPG, une taxe de circulation complémentaire s'applique.

Les démarches associées :

Payer la taxe de circulation
Payer la taxe de circulation pour les véhicules dits "non-automatisés" (camions, remorques,...)

véhicules