Sécurité routière : ralentissez aux abords des chantiers

Vignette
affiche de la campagne avec le slogan "respectez notre vie, ralentissez"
En ce mois de mars, la SOFICO et SPW Mobilité et Infrastructures lancent une campagne visant à sensibiliser les usagers à l’importance de respecter les agents qui travaillent sur les autoroutes et les routes nationales en ralentissant à l’approche des zones de chantiers.

Chaque jour, les agents du SPW Mobilité et Infrastructures circulent sur les autoroutes et nationales de Wallonie pour réparer la voirie, surveiller l'avancement des chantiers, assurer la sécurité des usagers... Travaillant souvent à 50 cm seulement des véhicules, ils regrettent que de nombreux automobilistes ne prennent même pas la peine de ralentir lorsqu'ils arrivent dans une zone de chantier, mettant leur vie en danger.

Campagne d'affichage et sur les réseaux sociaux

Outre les traditionnelles affiches présentent le long des autoroutes et principales nationales de Wallonie, quatre agents ont accepté de livrer leur témoignage en vidéo pour raconter les situations qu'ils vivent au quotidien :

  • Céline, 27 ans, contrôleuse au district de Marche-en-Famenne depuis trois ans
  • Daniel, 61 ans, patrouilleur au district autoroutier d'Awans depuis 25 ans
  • Muriel, 48 ans, contrôleur au district autoroutier de Wanlin depuis 15 ans
  • Fabian, 46 ans, contremaître au district autoroutier de Wanlin depuis 3 ans

Leurs témoignages seront relatés dans des capsules vidéo diffusées tout au long du mois de mars sur les réseaux sociaux.

Chantier = zone de danger pour tous

Avec ou sans ouvriers, un chantier demeure une zone de danger pour tout conducteur puisque la configuration habituelle de la voirie est modifiée : les bandes de circulation sont rétrécies, déviées...

Il est donc essentiel de respecter les limitations de vitesse pour sa propre sécurité, pour celle des autres usagers et pour celle des ouvriers qui peuvent y travailler.

Chaque année, sur les autoroutes wallonnes, à hauteur d'un chantier, on recense en moyenne 4 décès et 159 blessés et 99 accidents.

Chaque semaine, en moyenne, sur les autoroutes belges, deux camions absorbeurs de chocs, qui accompagnent les chantiers mobiles, sont endommagés suite à un accident de circulation.

Retour aux actualités