Prévenir la radicalisation avant qu'il ne soit trop tard : appel à candidatures

Mardi, 5 février, 2019

Plus d’une centaine de communes wallonnes ne se sont toujours pas dotées d’une cellule de sécurité intégrale locale (CSIL).

Face à l’obligation fédérale de disposer d’un tel instrument de prévention de la radicalisation violente, la Région wallonne entend soutenir les pouvoirs locaux à s’inscrire dans la dynamique et lance un appel à candidatures en vue d'un soutien financier.

Cet appel à candidatures va être lancé courant février.

Les communes qui en auront fait la demande recevront une enveloppe allant de 5.000 euros pour les plus petites communes (moins de 15.000 habitants) à 70.000 euros pour les plus grandes (plus de 100.000 habitants). Une enveloppe spécifique est consacrée aux sept grandes villes wallonnes qui pourront solliciter une aide à hauteur de 71.000 euros.

La subvention accordée permettra, dans le cadre des CSIL, d’engager du personnel, de développer le réseau local de prévention, d’élaborer une stratégie de prévention des radicalismes violents et d’évaluer les actions réalisées.