Lancement de Wallep, pour créer une filière de l’épeautre en Wallonie

Vignette
Champ de céréales
Le projet Wallep a pour objectif de créer une filière de l’épeautre wallon et a été lancé ce 23 juin lors d’une conférence de presse par le CRA-W et le Ministre wallon de l’agriculture, Willy Borsus.

L'objectif d'une filière de l'épeautre est de permettre une rémunération plus équitable pour les agriculteurs, de proposer des produits innovants, sains et locaux aux consommateurs, de créer de l'emploi, mais surtout de proposer une solution pour rendre notre système alimentaire régional plus résilient et durable.

Demain, grâce au projet WALLEP, nous pourrons notamment trouver sur le marché du whisky, des pâtes, du levain prêt à l'emploi ou du pain à base d'épeautre wallon.

Le projet WALLEP

Contraction de "Wallonie" et "Epeautre", le projet est labélisé "pôle de compétitivité" Wagralim et a invité les acteurs à travailler sur quatre axes :

  1. la qualité (choisir la variété idéale d'épeautre pour chaque application),
  2. la quantité (calibrer les quantités nécessaires pour approvisionner la filière),
  3. le prix (stable),
  4. l'amélioration continue vers plus de durabilité.

La première étape vient d'être franchie avec le choix des variétés d'épeautre les plus adaptées pour chaque produit alimentaire. Désormais, les entreprises vont tester et mettre au point les recettes afin de les mettre rapidement sur le marché.

Neuf partenaires mobilisés

Ce projet est le résultat d'un travail commun entre 9 partenaires wallons publics et privés : le CRA-W, la distillerie Radermacher, le Celabor, Meurice Recherche & Développement, Meurens Natural, les Moulins de Statte, Pastificcio della mamma, Puratos et Walagri.

En savoir plus sur le projet WALLEP

Retour aux actualités