Lancement de la plateforme EUROQUITY

Mercredi, 11 février, 2015

EuroQuity existe déjà depuis 2008 en France et depuis 2012 en Allemagne. Le but poursuivi par ce lancement est simple : favoriser la croissance des PME . En effet, l’accès aux capitaux par les PME est essentiel pour leur développement. Il est donc primordial que l'offre de financement soit adaptée à leurs besoins et que l’accès aux capitaux leur soit facilité, car l’amélioration de la solvabilité constitue un réel levier pour obtenir des crédits bancaires.

La SOWALFIN a clairement identifié le besoin de mener de nouvelles actions à l’attention des PME, complémentaires au soutien du financement bancaire, au financement par les outils publics (capital et prêts) , et à l’encouragement des activités des acteurs privés en capital investissement.

L’utilisation de la plateforme web est très aisée et gratuite :

  • La Solwafin (acteur neutre) assurera le bon fonctionnement de la plate-forme, avec toutes les précautions d’usage, et mène des actions de sensibilisation aux renforcements des fonds propres.
  • Les entreprises rédigent une fiche signalétique comportant les informations nécessaires pour susciter l’intérêt d’investisseurs potentiels – l’entrepreneur y définit ses critères de levée en capital.
  • Au niveau des investisseurs, ils définissent leur profil le plus précisément possible de manière à augmenter la transparence de leur stratégie d’investissement, et donc l’efficience de la plate-forme. Un système d’alertes est d’application.
  • L’investisseur rentre en contact avec la société via une messagerie protégée et intégrée à la plateforme.

Les conseillers seront représentés sur la plate-forme, et pourront proposer leurs services afin d’accompagner les entreprises / investisseurs qui le souhaitent. Cette initiative permet à la PME de diversifier les formes de financement par l’ouverture de son capital à des tiers. Un pacte d’actionnaire assure les limites de la prise de participation à négocier. L’objectif de EuroQuity est ainsi de garantir une assise financière forte à la PME dans ses projets de création, croissance, et acquisition. Outre l’apport en capital, des partenariats technologiques peuvent être également noués.