20 millions d'euros débloqués pour la construction de logements publics

Vignette
Suite à un appel d'offres lancé le 6 novembre dernier, le Gouvernement wallon a décidé d'octroyer des subsides à 26 sociétés de logement de service public (SLSP) pour construire 215 nouveaux logements publics. 

Cette première phase contribue à l'objectif de créer 3.000 nouveaux logements publics à l'horizon 2024. Après l'ambitieux plan de rénovation d'1,2 milliard d'euro annoncé par le Gouvernement wallon en juin 2020, la Wallonie s'engage dans la première phase de construction avec la création de 215 nouveaux logements.

Voici les projets retenus : 

Société de logement de service public  Nbre de logements Montant du subside régionale
Le Logis Tournaisien 10 850.000 €
A Chacun son Logis 10 850.000 €
Foyer de la Région de Fléron 8 780.000 €
ISSH 10 850.000 €
La ruche Chapelloise 7 975.000 €
Centr'Habitat 10 1.125.000 €
Le Foyer de la Haute Sambre 10 880.000 €
Société du Logement de Grâce-Hollogne 6 540.000 €
BH-P Logements  6 510.000 €
Haute Senne Logement  6 540.000 €
SRL Herstal  4 440.000 €
Le Foyer Namurois  10 880.000 €
Le Logis Châtelettain  10 1.020.000 €
Sambre et Biesme  6 690.000 €
La Sambrienne  10 1.000.000 €
Le Logis Saint-Ghislainois  10 1.000.000 €
Le Confort Mosan OUPEYE 4 340.000 €
Société de logements de Mouscron 8 710.000 €
RVH VISE 4 340.000 €
La Dinantaise  10 850.000 €
Le Foyer Wavrien  6 510.000 €
Toit & moi 10 925.000 €
IPPLF (Immobilière Publique Péruwelz-Leuze-Frasnes)  10 925.000 €
Le Logis Social de Liège 10 975.000 €
HSSN Saint Nicolas  10 1.060.000 €
Habitations Sud Luxembourg 10 960.000 €

Les projets ont été sélectionnés via l'approbation des critères suivants :

  1. Adéquation des opérations avec les 28 critères environnementaux, géographiques et socio-économiques définis dans l'appel à projets;
  2. Limitation de la subvention à max 10 logements par projet en suivant l'ordre typologique croissant par nombre de chambres ;
  3. Limitation à une seule opération retenue par SLSP en choisissant la plus avantageuse financièrement.

Le plan de rénovation des logements publics en Wallonie

Le Gouvernement wallon a annoncé, en juin 2020, un investissement de 1,2 milliard d'euros pour rénover le parc locatif wallon. Ce plan a pour objectif de renforcer la salubrité et d'améliorer la performance énergétique de 25.000 logements sociaux wallons. Ce plan permettra notamment de mettre en place l'une des volontés de la Déclaration de politique régionale qui prévoit la rénovation de 55.000 logements à l'horizon 2030.

Le plan devrait s'étaler sur 4 ans, avec des investissements de l'ordre de 225 millions d'euros par an. Il sera financé à 75 % par la Région wallonne et à 25 % par les sociétés de logement de service public (SLSP), sur la base d'un prêt à taux zéro contracté par la Région. 

La performance énergétique au sens de la démarche

Parmi les moyens alloués, la priorité sera donné à la rénovation du parc wallon vieillissant pour réaliser des travaux d'isolation, de sécurité et de salubrité. Des travaux économiseurs d'énergie seront réalisés pour améliorer le label énergétique des bâtiments. 88 % du parc public non rénové présente aujourd'hui un label entre C et G (dont 39 % entre F et G). Le plan fera en sorte que la totalité passe au minimum au label B intermédiaire d'ici 2030.

Le bien-être des locataires

Avec un investissement moyen de 46 700 euros par logement, les travaux effectués vont entraîner des bénéfices immédiatement perceptibles en termes de salubrité et de confort mais aussi d'économie sur la facture énergétique, un poste de dépense important dans le budget des ménages.

La Société wallonne du logement et les SLSP accompagneront les locataires dans cette opération, à la fois pour annoncer les travaux et faciliter l'acceptation des désagréments temporaires qu'ils engendrent et pour préparer aux changements dans la manière d'habiter le logement une fois rénové.

Retour aux actualités