Créashop se maintient et s'agrandit !

Vignette
magasin de proximité
Depuis 2017, Créashop promeut la création de nouveaux commerces au coeur des villes wallonnes. De 2017 à 2019, Créashop-Villes a concrétisé des projets de commerce dans 16 communes. Cette année, ce sont 36 communes supplémentaires qui viennent s'y ajouter grâce à Créashop-Plus !

Dans une large majorité des centres-villes, les surfaces commerciales vides se multiplient.

Les causes de ce phénomène sont multiples : les achats via internet, la concurrence des centres commerciaux situés en périphérie ou encore les problèmes d'accessibilité.

Selon une étude récente, le taux de vacance commerciale en Belgique continue d'augmenter; 19 % des magasins sont inoccupés.

Créashop-Villes

Ce dispositif encourage et accompagne la création de nouvelles surfaces commerciales dans les centres urbains fortement touchés par la problématique des cellules vides. Un premier projet a été initié en 2017 à destination des villes wallonnes considérées comme grands pôles urbains: Arlon, Charleroi, Châtelet, Dour, Hannut, Herstal, La Louvière, Liège, Louvain-la-Neuve, Mons, Mouscron, Namur, Sambreville, Seraing, Tournai et Verviers.

Créashop-Plus

Suite au succès du premier appel à projets Créashop-Villes, le Gouvernement wallon a décidé de ne plus limiter ces subsides aux 16 grands pôles urbains, mais de les étendre également aux villes et communes considérées comme centres des (sous) bassins de consommation d'achats courants et alimentaires par le Schéma régional de développement commercial (SRDC).

Cela concerne 39 nouveaux pôles : Andenne, Amay, Ath, Aywaille, Binche, Bouillon, Chimay, Couvin, Florenville, Gembloux, Herve, Jodoigne, La Calamine, La Hulpe, Lessines, Peruwelz, Rochefort, Soignies, Tubize, Vielsalm, Virton, Waremme, Bastogne, Beauraing, Ciney, Dinant, Eupen, Huy, Jemeppe-sur-Sambre, Libramont, Malmédy, Marche-en-Famenne, Messancy, Nivelles, Philippeville, Saint-Vith, Spa, Waterloo et Wavre.

Au terme de l'appel à projets qui s'est clôturé en juin 2020, 30 villes et communes ont été sélectionnées et vont pouvoir bénéficier du dispositif pour dynamiser leurs centres-villes. 6 communes sont invitées à représenter un dossier pour septembre 2020. 3 n'ont pas présenté de candidature. Liste des candidatures

Concrètement, Créashop octroie au nouvel entrepreneur souhaitant s'installer dans une cellule vide, une prime de 6 000 € maximum représentant  60 % des dépenses effectuées pour l'aménagement du nouveau commerce. Le candidat-commerçant bénéficie également d'un accompagnement. Peuvent aussi s'ajouter, au cas par cas, des chèques spécifiques (gestion, design, digital, créativité...).

Logo Créashop

Les nouveaux commerces doivent être de qualité, originaux, faisant preuve de créativité et disposant d'un plan financier solide réalisé notamment par un organisme professionnel d'aide à la création.

Un montant de 1,5 million € est dédié à ce projet pour une période de 3 ans.

Retour aux actualités