Canicule et transport d'animaux : un cadre réglementé

Vignette
Camion de transport animaux et vaches
Le transport d'animaux vivants est strictement réglementé. En période de canicule comme à toute autre période de l'année, la législation prévoit que « Nul ne transporte ou ne fait transporter des animaux dans des conditions telles qu’ils risquent d’être blessés ou de subir des souffrances inutiles ».

Ils ne doivent donc pas être transportés en cas de températures extrêmes pouvant générer des souffrances évitables.

Il apparait que c'est surtout les transports de volaille à destination des abattoirs qui sont hautement risqués en période caniculaire mais de manière générale il est rappelé que, dans la mesure du possible, tout transport d'animaux en période de canicule doit être évité .

Les autorités tiennent à mettre en avant les points suivants:

  • Entre le 1er juin et le 30 septembre, les transports commerciaux de longue durée sont interdits lorsque les conditions météorologiques excèdent 30°C et ce pour toutes les espèces.
  • Il est demandé à tous les transporteurs de ne pas organiser de transports de volaille entre 11h et 18h jusqu'à la fin de la période caniculaire. Cette disposition exceptionnelle ne s'applique pas aux véhicules équipés de dispositifs de régulation de température (climatisation, etc.) et dans ce cas, il est IMPÉRATIF de s'assurer du bon fonctionnement des systèmes de ventilation des véhicules permettant de maintenir la température à l'intérieur des compartiments entre 5°C et 30°C.
  • En dehors de ces heures et pour les autres espèces que les volailles, il est vivement conseillé de diminuer la densité d'animaux par camion tant que les températures sont supérieur à 30°C.

Dans les cas de manquement constatés lors d'un transport d'animaux, il est rappelé que le transporteur mais aussi l'éleveur peuvent être tenu pour responsable.

Il est demandé avec insistance que le secteur des abattoirs vérifie les conditions d'hébergement des animaux en attente d'abattage et adapte au maximum ses heures d'abattage en vue d'éviter les heures les plus chaudes de la journée.

Il est rappelé que les éleveurs sont tenus de contrôler, au moins quotidiennement, les conditions d'hébergement de leurs animaux et de relever tout indicateur mettant en évidence une souffrance liée aux conditions climatiques exceptionnelles. Il ne faut pas oublier de vérifier la température des locaux ainsi que le bon fonctionnement des systèmes de renouvellement de l'air. Les animaux doivent être bien hydratés pour résister aux pics de chaleur. Il est ainsi conseillé de multiplier les points d'accès à une eau fraiche et propre, qui doit être proposée à volonté.

Enfin, il ne faut pas oublier les animaux de compagnie qui peuvent souffrir aussi de l'excès de chaleur. Il est également important de veiller à ce que leurs lieux d'hébergement permette des zones d'ombre et soient bien aérés. Il faut veiller à ce qu'il ait toujours de l'eau propre à disposition, et ne jamais les laisser enfermés dans une voiture !

Plus d'infos sur l'état global de la sécheresse en Wallonie dans l'actualité dédiée à ce sujet.

Retour aux actualités