Campagne de soutien psychologique face au Covid-19

Vignette
Visuel de la campagne trouver du soutien
Face aux répercussions de la pandémie sur l’état psychologique de certaines personnes et professionnels d’aide et de soin, l'AViQ lance une campagne de sensibilisation et un site internet. Objectif : permettre aux personnes en difficulté de trouver du soutien en santé mentale à proximité de chez eux ou de leur lieu de travail.

Se sentir angoissé, en colère, être irritable, agité, se trouver dans un état d'hypervigilance ou encore rencontrer des difficultés de sommeil, etc. sont peut-être des symptômes qui manifestent une souffrance en lien avec la situation sanitaire compliquée que nous connaissons aujourd'hui.

Dans une récente étude, Sciensano révélait que les troubles anxieux et dépressifs parmi les personnes de 18 ans et plus sont davantage présents qu'avant la crise. À l'échelle mondiale, le Comité international de la Croix-Rouge indiquait également que le coronavirus a affecté la santé mentale d'une personne sur deux.

Un site web qui centralise l'information

Si des solutions structurelles n'existent pas encore pour endiguer ce virus, il est tout de même possible de se faire aider en cas de besoin. C'est la raison pour laquelle, les autorités wallonnes lancent une campagne de sensibilisation (affichage, réseaux sociaux et spots radiophoniques) autour du nouveau site www.trouverdusoutien.be.

Cette plateforme web s'adresse tant aux citoyens qu'aux professionnels de l'aide et du soin et leur permet de trouver du soutien en santé mentale à proximité de chez eux ou de leur lieu de travail.

On y trouve ainsi : 

  • Les numéros des lignes téléphoniques
  • Le répertoire des psychologues conventionnés et des services de Santé mentale en Région Wallonne
  • Des boites à outil reprenant des ressources en ligne et des conseils pour prendre soin de soi. Les professionnels de l'aide et du soin y trouveront des outils spécifiques (gestion du stress,...)
  • Des informations concernant les services de prévention au travail
  • etc.

Pour rappel, des moyens financiers complémentaires avaient été dégagés en avril dernier pour engager près de 141 nouveaux psychologues et professionnels de soin en santé mentale et venir en aide aux personnes. Parmi ces renforts, 16 équipes mobiles sont déjà venues aider le personnel des maisons de repos et des centres d'hébergement depuis juillet dernier.

Retour aux actualités