Adoption du nouveau Plan Formation Insertion

Jeudi, 4 Avril, 2019

L'adoption du nouveau PFI - Plan Formation Insertion - apporte une réponse concrète aux besoins des demandeurs d'emploi et des entreprises. Il entrera en vigueur dès le 1er mai 2019.

A l'heure d'aujourd'hui, plus de 80% des 200.000 demandeurs d’emploi de Wallonie ne disposent pas de certificat de l’enseignement secondaire supérieur. De nombreux métiers n’exigent pas nécessairement un diplôme de l’enseignement supérieur, mais nécessitent toutefois des compétences professionnelles spécifiques. Or, les compétences des demandeurs d’emploi ne correspondant pas à celles attendues par les entreprises, celles-ci sont confrontées à une réelle pénurie de main d’œuvre.

La réforme PFI vise ainsi 2 objectifs :

  • Permettre, en quelques mois de formation au sein d’une entreprise, à des demandeurs d’emploi ne disposant pas des compétences requises pour la fonction, de les acquérir avec la garantie d’un engagement à l’issue de la formation. Les résultats de ce dispositif sont éloquents : en 2018, le taux d’insertion était de 98% ;
  • Permettre à l’entreprise de reprendre la main sur le contenu et la durée de la formation afin que celle-ci réponde mieux à ses besoins réels.
Elle s'articule autour de 3 principes :
 
  • Principe de confiance : à priori vis-à-vis des employeurs responsabilisés quant aux acquis de compétences obtenus en fin de formation par les demandeurs d’emploi ;
  • Simplification administrative : pour ce qui concerne le versement de la prime de formation par le développement d’outils de gestion modernisés ; 
  • Ouverture aux employeurs publics : une administration communale, par exemple, pourra engager un demandeur d’emploi volontaire mais ne disposant pas des compétences utiles et le former afin qu’il puisse occuper un poste au sein de la commune.