Identifier une route régionale / route communale

En bref

En Wallonie, le réseau routier est composé de deux grands catégories de routes :

  • les routes régionales gérées par le SPW et aussi en partie par la SOFICO
  • les routes communales gérées par les communes

BON À SAVOIR

Toutes les routes relevant de la compétence de la Région wallonne sont désignées par une lettre ("A" pour les autoroutes, "R" pour les rings et "N" pour les routes régionales) et un numéro allant de 1 à 3 chiffres : ex : A54, R0, N25, N238, etc. Cette numérotation est dite "nationale", dans la mesure où elle est antérieure à la régionalisation et où elle est compatible avec la numérotation en vigueur dans les autres Régions.

Par ailleurs, certaines routes, principalement des autoroutes, s'inscrivent dans un réseau européen de route et sont donc désignées par une numérotation commune à l'ensemble de l'Europe. Ces routes sont désignées par la lettre "E" suivie d'un numéro. Les numéros impairs sont utilisés pour désigner les routes allant globalement du Nord au Sud (telle la E25), et les nombres pairs pour les routes partant de l'Ouest et allant vers l'Est (comme la E40). De cette manière, l'autoroute Liège-Bruxelles est numérotée "A3" tant en Wallonie qu'en Flandre et constitue un tronçon de l'itinéraire européen E40.

Fin 2009, le Gouvernement wallon a réparti les voiries régionales en deux réseaux différents : le réseau structurant et le réseau non-structurant.

Aujourd’hui, le réseau structurant correspond au réseau sur lequel est prélevé, depuis le 1er avril 2016, le péage kilométrique pour poids lourds, soit un peu plus de 2.200 km de routes et d’autoroutes. Le reste du réseau routier régional (environ 6.000 km de routes) constitue le réseau non-structurant.

Conséquence de cette répartition, le réseau routier régional wallon est géré par deux acteurs : la DGO Routes et des Bâtiments (DGO1) du SPW et la SOFICO.

La DGO1 agit comme maître d’ouvrage et maître d’œuvre pour le réseau non-structurant. Pour le réseau structurant, elle agit comme maître d’œuvre au bénéfice de la SOFICO, maître d’ouvrage.

Chaque gestionnaire de réseau a un système de financement qui lui est propre :

  • Le réseau non structurant géré par la DGO1, est financé par le budget régional wallon, alimenté par les contributions régionales et communales via l’impôt des personnes physiques.·
  • Le réseau structurant géré par la SOFICO, utilise les recettes du trafic (réseau structurant, canaux, écluses, etc.), les recettes du domaine (concessions autoroutières, télécommunications, pylônes multi-opérateurs, éoliennes, etc.) et des apports sous forme de fonds de tiers (prêts à long terme de la Banque européenne d'investissement).
 
En détailmasquerMasquer
En détailafficherAfficher

Procédure

Comment savoir s'il s'agit d'une infrastructure communale ou régionale?

Appeler le 1718 ou utiliser directement l’application WalOnMap. Cette application reprend le tracé des voiries constituant le réseau routier de Wallonie. Les routes surlignées en rouge (réseau autoroutier) et en orange (réseau routier régional) sont gérées par le Service public de Wallonie.

Si la voie publique concernée est gérée au niveau communal, nous vous invitons à contacter la commune concernée directement ou à passer par le site https://betterstreet.org/  et vérifier si la commune concernée est affiliée au service.

Contact

Service
Téléphone vert - 1718
Adresse : Place Joséphine-Charlotte, 2
Ville : 5100 JAMBES (NAMUR)
Tél. : 1718
Web : http://www.wallonie.be/node/71#Espaces

Horaire de contact :

Le Téléphone vert (1718) est gratuit et accessible de 8H30 à 17h tous les jours ouvrables. En dehors des heures d’ouverture, une boîte vocale et une messagerie électronique permettent de poser sa question afin d’être rappelé le lendemain.

Nous contacter par Mail


Public cible
Citoyen, Entreprise, Pouvoir local, Non-marchand, Fonctionnaire

Mise à jour
01/02/2019

E-ID

Ce logo figure à côté des formulaires qui requièrent l'utilisation de la carte d'identité (eID).

> Plus d'infos sur l'eID