Écluse d'Ampsin-Neuville (Huy / Amay)

Le barrage d’Ampsin-Neuville est inscrit sur les communes de Huy et d’Amay. Il est destiné au maintien, en toutes saisons, d’un plan d’eau navigable jusqu’à Andenne. Ce barrage crée de ce fait localement un obstacle de 4,70 m de hauteur. Des écluses en permettent le franchissement par les bateaux.

Le barrage et les écluses d'Ampsin-Neuville, construits à partir de 1955, ont été mis en service en 1958. La plus grande des deux écluses permet le passage de bateaux de 135 m de long et 15 m de large et présentant un enfoncement de 3 m. Leur chargement peut dépasser 3 000 tonnes.

Le site éclusier est inscrit sur l’axe Meuse/Rhin - Main - Danube et dans la prolongation de la voie navigable la plus importante de Belgique : le Canal Albert. Il est le 3e site le plus important de Wallonie pour le transport de marchandises par voie d’eau, après les sites de Lanaye et d’Ivoz-Ramet. 60 % des marchandises transitant à Ampsin-Neuville sont des matériaux issus de l’industrie extractive dont la plus grande partie est issue de carrières exploitées en amont.

En raison du développement du transport fluvial, les deux écluses actuelles seront prochainement remplacées par deux écluses de dimensions supérieures. Ces travaux, d’une durée d’environ six ans, sont susceptibles de débuter en 2017.

Le barrage

Le barrage comporte cinq pertuis de 24 m d'ouverture chacun. Chaque pertuis est équipé d’une vanne levante-roulante comportant, en partie supérieure, une hausse pivotante de 1,85 m de haut. Chaque vanne pèse 88 t. L’abaissement complet des cinq hausses permet l’écoulement, par déversement, d’un débit global d'environ 500 m³/s. L'évacuation des débits plus importants est réalisée par veine de fond, grâce à une levée progressive des vannes. La manœuvre de chaque vanne s'effectue par l'intermédiaire de crémaillères verticales mues par un moteur électrique. Les équipements de manœuvre sont installés dans la galerie technique supérieure. Deux passes latérales sont destinées à permettre aux poissons de franchir le barrage.

Les écluses

Le site est équipé d’une grande écluse de 136 m de long et 16 m de large et d’une petite de 55 m de long et 7,50 m de large. Pour permettre la navigation en toute sécurité, les avants-ports des écluses sont isolés du fleuve par des môles de plusieurs centaines de mètres. Les écluses sont équipées d’une porte à chaque extrémité. Chaque porte, à déplacement latéral, est suspendue à un chariot circulant sur un portique. Le remplissage et la vidange de chaque écluse est opéré par le biais d’aqueducs souterrains, longeant les murs des écluses, aussi appelés bajoyers. Ces aqueducs sont équipés, à chaque extrémité, de vannes papillon. Environ sept minutes sont nécessaires pour remplir ou vidanger une écluse.

La centrale hydroélectrique

Une centrale hydroélectrique de 10 MW, équipée de quatre turbines et mise en service en 1965, a été adjointe pour profiter de la chute créée par le barrage. Le débit d’équipement est de 270m³/s.

Lors de la Journée Portes Ouvertes ...

... Nous vous proposons une visite de l'écluse et de la tour de commande avec des membres du personnel à certains points stratégiques qui vous fourniront des explications. Il y aura en plus de cela une diffusion d'un film/powerpoint de présentation.

-> A 11h et 14h : Voies navigables de Wallonie : présentation et enjeux. Un rapide portrait de l’infrastructure et du transport fluvial en 2017 en Wallonie et dans le contexte européen.

  • Inscription aux activités : non
  • Durée moyenne des activités : visite libre
  • Heure de début des activités : activité continue tout au long de la journée

Informations pratiques

Adresse Quai de l'Industrie, 170 - 4500 Tihange (Huy)
Heures d'ouverture  10h00 - 17h00
Accès Situé le long de la N90
Arrêt de bus à proximité
Parking Oui
PMR Non
Petite restauration Non
Animaux admis
Non