Les violences contre les femmes en Wallonie: des chiffres qui font mal

En Wallonie en 2015 :

  • seulement 16% des victimes de violences sexuelles « graves » s’adressent à la police
  • 16 029 plaintes pour violences dans le couple (physique, psychologique, sexuelle, économique) ont été enregistrées
  • Plus d’1 plainte sur 4 (28%) pour coups et blessures volontaires concerne des situations de violence conjugale
  • La Ligne Ecoute violences conjugales 0800/30 030 a reçu 2711 appels, soit 11 appels par jour

La réalité quotidienne de la violence qui s’exerce principalement dans la sphère privée, à l’abri des regards, rappelle l’urgence de considérer les violences faites aux femmes comme un problème de société important nécessitant une réponse politique forte.

Les chiffres actuellement disponibles sont pour la plupart « asexués » alors que la majorité des victimes de violence sont des femmes; mieux connaître ce phénomène en améliorant la collecte des données statistiques demeure un enjeu majeur dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Découvrez les nouvelles données statistiques pointées par l’IWEPS, en collaboration avec le Centre d’appui de lutte contre les violences entre partenaires (DGO5).