L'appel à projets "Cap'Hirondelles" est lancé

Mardi, 5 Décembre, 2017

Désireux de développer des actions en faveur des hirondelles, le gouvernement wallon vient de lancer un appel à projets baptisé « Cap’Hirondelles » .

Symboles de chance et de liberté, les hirondelles annoncent le retour du printemps et font partie intégrante de notre patrimoine naturel vivant. Trois espèces sont présentes en Wallonie : l'Hirondelle rustique, l'Hirondelle de fenêtre et l'Hirondelle de rivage. Depuis la fin des années 70, la population de ces oiseaux a fortement baissé en Wallonie mais aussi partout ailleurs en Europe. Cette diminution est estimée à 80% en 40 ans ! Plusieurs éléments sont à l’origine de cette inquiétante diminution : la disparition de leurs habitats, l’évolution du paysage, la diminution du nombre d’insectes ou encore des problèmes rencontrés durant leur migration ou les aléas climatique.

L’objectif de "Cap'Hirondelles", qui s'intègre dans la dynamique du Réseau Wallonie Nature, est d'améliorer les conditions de vie de ces oiseaux et de renforcer leur reproduction dans le but de constituer des pôles de redéploiement de l’espèce. Les projets proposés devront favoriser l’auto-construction de nids naturels par les hirondelles (support d’accroche, bac à boue, foin, gravillons…). L’appel s’adresse à trois publics : les agriculteurs, les collectivités et les administrations communales.

Les 50 projets retenus bénéficieront d’une prise en charge par la Wallonie du coût d’aménagement des installations ainsi que

  • d'un achat groupé et de la mise à disposition gratuite de matérielpour les agriculteurs  ;
  • d'une subvention en fonction des particularités (maximum 1000 €) pour les collectivités ;
  • d'une subvention en fonction des particularités (maximum 2000 €) pour les administrations communales.

Les formulaires de candidature sont à introduire auprès de l’ASBL Les Bocages pour le 25 janvier 2018 au plus tard. Le règlement du concours et les formulaires sont disponibles sur biodiversite.wallonie.be

Parallèlement, dès avril 2018, l’exposition « Si j’étais une hirondelle… » sera mise gratuitement à disposition des communes, des écoles, des collectivités… Une plaquette « Je protège les hirondelles » sera apposée sur les bâtiments fréquentés par ces oiseaux. Un panneau didactique d’extérieur sera également installé sur les sites particulièrement représentatifs afin d’expliquer le projet de sauvegarde.

Les questions sur l'opération "Cap'Hirondelles" peuvent être envoyées à cap.hirondelles@gmail.com. L'asbl Les Bocage y répondra dans les meilleurs délais.