Semaine et journée de l'arbre : 2017, année de la viorne

Du 25/11/2017 au 26/11/2017

De la faille des Caprifoliacées, le genre Viburnum renferme de nombreuses espèces et cultivars très appréciés pour l’ornementation des parcs et jardins. Outre leur floraison, les viornes se distinguent par la coloration de leurs feuilles et de leurs fruits.

En Wallonie, nous rencontrons deux espèces de viorne indigènes, ne dépassant pas les 5 m de hauteur :

  • La viorne obier (Viburnum opulus L.), la plus courante, préfère les sols humides et supporte parfaitement le couvert. Ses feuilles palmées accompagnent les fleurs réparties en plateaux blancs. Les fruits devenus rouges à maturité restent accrochés aux rameaux tout l’hiver.
  • La viorne mancienne (Viburnum lantana L.) se montre plus discrète et n’est représentée que sur les sols riches en calcaire, chauds et bien exposés. Très velue, la plante développe des poils sur l’ensemble de ses feuilles entières. Les fleurs, groupées en bouquets blancs, attirent abeilles et butineurs par leur parfum et donnent des grappes de fruits noirs.

Largement utilisée en vannerie, la viorne représente par ailleurs l’arbuste des nœuds, des liens et des ligatures. Les rameaux se courbent, se tordent et ploient sous les mains expertes pour former corbeilles et paniers.

La distribution des plants aura lieu le 25 et/ou 26 novembre 2017.

Consultez la liste de distribution des plants dans les 60 communes retenues.

Les enjeux de la Semaine de l'Arbre

Depuis 1983, ce sont près de 4 millions d’arbres qui ont été plantés au travers de cette opération.

Outre la distribution de plants aux particuliers, la direction des Espaces verts du Service public de Wallonie propose son appui pour :

  • La plantation dans un espace public. Des plants de différentes espèces (arbustes et arbres) sont mis à disposition des bénéficiaires retenus en vue de leur plantation dans des espaces publics. 68 dossiers ont été validés pour l'édition 2017.
  • L'aménagement d'un espace vert public. 111 dossiers ont été validés.

Au travers de ces trois actions en 2017, 27 400 arbres et arbustes seront plantés.

Complémentairement à la Semaine de l’Arbre, le challenge « 110 km haies » qui prévoit la plantation de haies indigènes en Wallonie a été lancé en 2016. Un défi étalé sur 3 ans et qui, après 12 mois, dépasse les 35 700 km de haies plantées dans notre région. Elles sont l’un des acteurs majeurs de la biodiversité, un espace de protection pour les animaux, un intérêt paysager, tout en remplissant un rôle essentiel de protection des sols contre l’érosion et des coulées boueuses ou encore de stockage de CO2.

Au-delà des enjeux liés à la nature, la Semaine de l'Arbre consacre également le savoir-faire du secteur horticole wallon dont la valeur de la production finale avoisine les 176 millions €. Ce secteur se compose de deux branches : l’horticulture comestible (387 entreprises) et l’horticulture ornementale (2 470 entreprises) qui occupent plus de 10 000 personnes.