Printemps sans pesticides 2017 ou comment jardiner au naturel

Du 20/03/2017 au 20/06/2017

La nouvelle édition du Printemps sans Pesticides vient d'être officiellement lancée. Cette campagne, qui se déroulera du 20 mars au 20 juin, fête ses dix années de sensibilisation contre l'usage des pesticides en Wallonie! En effet, l’usage excessif de pesticides menace directement notre santé et notre environnement et provoque des dommages à de nombreuses espèces d’une importance capitale pour notre écosystème.

Cette  dixième édition met à l'honneur les auxiliaires de jardin qui représentent une alternative efficace et naturelle à l'emploi des pesticides chimiques. Coccinelles, hérissons, crapauds ou mésanges sont en effet de redoutables prédateurs de pucerons, de limaces ou de chenilles. 

Plus de 200 actions sur le terrain : conférences animations, démonstrations, portes ouvertes, spectacles...seront organisées pour vous donner de bonnes idées pour jardiner au naturel. Deux RV viendront compléter ce programme : une action spéciale "Fêtes des pères" qui aura lieu dans les jardineries le 11 juin partout en Wallonie et une Foire aux bonnes pratiques le 17 juin au CRIE de Villers-la-Ville.

ProgrammePrintemps sans Pesticides 

1er label « Jardiner Sans Pesticides »

Il a été décerné à la pépinière CENTRE FLORAL de Fosses-la-Ville. Cette labellisation vise spécifiquement les jardineries. Partant du constat qu'elles sont le principal interlocuteur lors de l'achat d'un produit phytosanitaire, elles jouent un rôle essentiel dans la mise en garde des consommateurs contre les dangers des pesticides.

Concrètement, ce label témoigne de la démarche active de la jardinerie dans la sensibilisation aux dangers des pesticides. Elle est un gage de qualité pour le jardinier et une reconnaissance pour les enseignes qui se mobilisent en faveur d’un jardin sans pesticides. En voyant ce label, les clients seront assurés que des solutions alternatives et respectueuses de leur santé, écologiques et durables pour l'entretien du jardin leur seront proposées.

Actuellement plus d’une trentaine de jardineries sont engagées dans ce projet et sont prêtes à recevoir leur charte signée.