La Société régionale wallonne du Transport (SRWT) et le groupe TEC

Le groupe TEC comprend 5 sociétés d’exploitation chapeautées par la Société régionale wallonne du Transport (SRWT). Ce portrait fait partie des présentations des différents services publics wallons du numéro de septembre 2012 du magazine "Vivre la Wallonie" .

2.400 bus et trams sillonnent toute la Wallonie, transportant annuellement plus de 288 millions de voyageurs. La nouvelle carte "TEC It Easy" sera testée dès 2013. Les transports en commun restent la première alternative à l’utilisation de la voiture individuelle. Avec plus de 288 millions de voyageurs transportés en 2011, le groupe TEC constitue l’un des acteurs majeurs de la mobilité wallonne. Résolument tourné vers le futur, il se positionne en véritable manager de la mobilité afin de faire des transports en commun un mode de déplacement plus durable et accessible à tous.

Les missions du TEC

Créé lors de la régionalisation des transports en commun, le groupe TEC comprend 5 sociétés d’exploitation chapeautées par la Société régionale wallonne du transport (SRWT) qui assure la coordination et le contrôle sous l’autorité de la Wallonie.

Sa mission : offrir un transport correspondant aux besoins de déplacement des citoyens wallons. Ses quelques 2.400 bus et trams sillonnent tout le territoire, transportant annuellement plus de 288 millions de voyageurs et amenant chaque jour quelque 30.000 étudiants sur les bancs de leur école. Le nombre des usagers du TEC est en constante augmentation, les jeunes constituant une part très importante des voyageurs puisque 27,5 % des jeunes Wallons de moins de 24 ans possèdent un abonnement.

Mieux penser le réseau

Afin de proposer une offre et un réseau correspondant aux besoins de ses clients, le TEC a développé différents outils permettant de cerner les attentes et le profil des usagers, d’analyser l’offre de transport afin de vérifier sa pertinence mais aussi son impact sur l’environnement.

Depuis 2006, le TEC s’est en effet résolument engagé dans la voie d’une mobilité plus durable, en privilégiant l’intermodalité et en assurant la liaison des voyageurs vers d’autres modes de transport. Outre ses services spécifiques (circuits urbains, lignes rapides, transports scolaires ou TaxiTEC), le groupe diversifie ses produits en s’ouvrant aux solutions de mobilité alternatives, telles que le vélo, la voiture partagée ou encore le co-voiturage. Par ailleurs, le TEC collabore avec l’Université de Liège pour mettre en circulation un bus hybride combiné diesel et électricité. Trois bus roulant au bio-carburant produit au sein de l’usine Bio-Wanze sont également testés à Namur.

Voyager plus simplement

Depuis 2009, le groupe TEC s’est engagé dans un projet de simplification de la tarification. La nouvelle carte sans contact « TEC IT EASY » sera testée dès 2013 dans le Brabant wallon. Utilisable sur l’ensemble des réseaux de transport en commun, elle permettra au TEC de repenser la relation avec ses clients en privilégiant des circuits de vente plus accessibles et des tarifs plus simples.

En route vers le futur

Afin de rencontrer au mieux la demande des voyageurs, le TEC a mis en chantier une série de grands projets liés aux infrastructures. Les deux grandes boucles du métro léger de Charleroi, inaugurées en février 2012, seront ainsi complétées par la nouvelle antenne de Gosselies dont la mise en service (début 2013) marquera l’achèvement de ce réseau. C’est à l’horizon 2015-2016 que les villes de Namur et de Mons se verront dotées de nouvelles gares des bus. Enfin, pour répondre à la demande croissante en matière de transport de la ville de Liège, la mise en place d’un réseau de tramway, assurant un transport rapide, en site propre et de grande capacité, est prévue pour juin 2017. Un chantier dont l’évolution peut être suivie sur le site www.keskistram.be.

En savoir plus :

Infos voyageurs, itinéraires, horaires, tarifs… : www.infotec.be

E-magazine des utilisateurs du TEC : www.terreencommun.be

Micros-contenus de bas de page Le TEC en quelques chiffres (2011)

  • 2 400 bus et trams
  • 712 lignes régulières et 942 circuits de transport scolaire
  • 288 millions de voyageurs transportés
  • 120 millions de km parcourus
  • près de 5 000 salariés
Fichier attachéTaille
PDF icon srwt.pdf111.91 Ko