Centenaire du canal du Centre historique : une histoire, des festivités

 

Un peu d'histoire...  

       

Au 19e siècle, alors que le secteur industriel est en pleine expansion en Wallonie, il est nécessaire de trouver un moyen plus rapide d’acheminer le charbon vers le Nord de la France et vers la Flandre.

Le Hainaut ne disposant que de peu de cours d’eaux naturels, la Wallonie se tourne vers une autre solution : créer ses voies navigables. En quelques décennies, plusieurs canaux sont alors bâtis et mis-en en service : canal de Mons à Condé (1818), canal Pommeroeul-Antoing (1826), canal Charleroi-Bruxelles (1832), canal de l’Espierres (1840-1843) et finalement le canal du Centre qui relie le bassin de l’Escaut à celui de la Meuse.

                                                 

           
 

    

Canal du centre Historique.

 
         

Alors que le projet du canal du Centre avait été pensé dés 1841, ce n'est qu'en 1882 que les travaux débutent. En effet, les ingénieurs sont confrontés à un problème majeur: le dénivelé entre le début et la fin du Canal est de 89 m. 17 écluses seraient nécessaires pour combler cette dénivellation !

Les ingénieurs de l’époque s’inspirent alors de l’ascenseur à bateaux créé à Anderton au Royaume-Uni pour construire les 4 ascenseurs hydrauliques que l’on connait aujourd’hui. Grâce au principe des vases communicants, ils permettent de franchir une dénivellation de 17m chacun.

Alors que le premier ascenseur est inauguré en 1888 par Léopold II, la construction rencontre de nombreux obstacles :les contraintes techniques, la concurrence du rail ou encore la Première Guerre mondiale. Les travaux accusent un retard considérable.

Les Allemands, pour des raisons stratégiques, forceront la Belgique à terminer le Canal qui sera mis en service en 1917.

Après 1945, les travailleurs italiens sont présents en nombre sur les rives du canal du Centre. A proximité de l’ascenseur n°1, la cantine des Italiens en conserve le souvenir au travers du centre d’interprétation de l’immigration.       

Dans les années 1970, les bateaux ,désormais d'un tonnage plus important, ne  peuvent plus emprunter le canal. Une nouvelle liaison fluviale est alors creusée parallèlement au canal initial. Deux innovations techniques exceptionnelles y verront le jour : l’ascenseur de Strépy-Thieu et le Pont-canal du Sart.

Des huit ascenseurs hydrauliques construits aux 19e et 20e siècles, les 4 exemplaires wallons sont les seuls au monde à figurer dans leur état originel de fonctionnement. Depuis 1998, ils ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Après des années d’utilisation intensive, le canal du Centre coule désormais des jours heureux entant que vecteur touristique et patrimonial.

Des images plutôt que des mots, découvrez un peu plus le canal du Centre et ses alentours à travers ces deux vidéos : Les chemins du RAVel du canal du Centre et la création de l'ascenseur de Strépy-Thieu

 

                100 ans, ça se fête!

Le Service public de Wallonie, l’ASBL voies d’eau du Hainaut, les villes de La Louvière et du Roeulx, la Maison du tourisme du Parc des canaux et des châteaux… vous proposent, à l’occasion de ses 100 ans de mise en service, de découvrir l’histoire du canal du Centre historique à travers de nombreuses activités récréatives tout au long de l’été :

• 20-22 juillet 2017 : Beau Vélo de RAVel

• 23 juillet 2017 : Balade accompagnée "Les Grandes Eaux"

• 11-29 août 2017 : "Lumière sur le canal", exposition de photos nocturnes du canal du Centre historique par Monsieur Luc Gerain

• 20 août 217 : "La Guinguette du Canal" organisée par l'Office du Tourisme et le Centre culturel du Roeulx

• 20 août 2017 : Balade en vélo accompagnée

• 09-10 septembre 2017 : Journées du patrimoine

• 21-22 octobre 2017 : Wallonie Week-end Bienvenue La Louvière

• 9 septembre 2017 : Spectacle de Clôture son et lumière avec marché artisanal et animation à l'ascenseur n°4, à partir de 21h