Verdissement de la flotte publique wallonne

Vendredi, 20 Janvier, 2017

Depuis le 1er janvier 2017, la Wallonie s’engage à remplacer progressivement ses véhicules à carburant essence ou diesel. 50% des véhicules de la flotte publique wallonne remplacés seront des véhicules à carburant alternatif, propres ou très propres et ce en suivant l’évolution des performances écologiques de ces véhicules.

A partir du 1er janvier 2030, 100% des véhicules de la flotte publique wallonne remplacés seront des véhicules à carburant alternatif (CNG, hybride, électrique, hydrogène). La flotte publique wallonne est composée de 2.865 véhicules dont 12 électriques et 5 hybrides. Le taux de renouvellement annuel est estimé à plus de 10%, soit entre 280 et 300 véhicules.

Les pouvoirs locaux et les organismes d’intérêt public (OIP) sont encouragés à tendre vers un taux de remplacement de 20% de leur flotte par des véhicules à faibles émissions. Les transports publics wallons sont également visés par une mesure de verdissement. La réduction de l’empreinte écologique du groupe TEC et une diminution de la pollution locale sera rendue possible grâce à l’achat de 298 bus hybrides pour les années 2017,2018 et 2019. 11 bus hybrides roulent déjà depuis le 13 janvier dernier à Namur.

Petit rappel...

En Wallonie, 66% des émissions de CO2 des transports « terrestres » sont imputables au trafic. Les voitures sont les principales émettrices (56,8%), suivies des véhicules utilitaires (23,5%). La voiture reste le moyen de déplacement le plus utilisé (83% de la part modale). Le train occupe 9%, suivi du bus (4%), de la marche (3%) et du vélo (1%). Le transport est responsable de 42,51% des gaz à effet de serre.

On retrouve ensuite les bâtiments (chauffage) avec 30,56%. Le CNG a comme avantage majeur de réduire les impacts environnementaux de l’usage de véhicules motorisés, qu’ils soient individuels ou collectifs. Le CNG permet de diminuer de 12 à 25 % les émissions de CO2 par rapport à un moteur Diesel ou essence. Les émissions d’oxyde d’azote (NOx) sont 60 % moins importantes que celles d’un véhicule Diesel Euro 6.

En 2014, 1700 voitures sur 7 millions fonctionnaient au Gaz naturel en Belgique. Actuellement, 8 pompes CNG sont ouvertes au public en Wallonie: Nivelles, Gosselies, Mouscron, Ollignies, Tournai, Ghislenghien, Jemappes, Namur. D’autres stations seront bientôt accessibles : Herstal, Jemeppe sur Sambre, Fleurus, Genappe, Dour, Perulwez,…