Une Agence wallonne du Patrimoine verra le jour en 2018

Mercredi, 14 Septembre, 2016

Dès 2018, les acteurs régionaux publics du Patrimoine seront réunis au sein d’un organisme unique pour mieux répondre aux besoins des propriétaires de biens classés, des associations et des pouvoirs publics.

Sur base d’un audit qu’il a commandé, le Gouvernement wallon a marqué son accord sur la création d’une « Agence wallonne du Patrimoine ».

Celle-ci sera opérationnelle en 2018 et regroupera les services actuels du département du Patrimoine du SPW et ceux de l’Institut du Patrimoine wallon (IPW).

Les objectifs poursuivis par la création de ce nouvel organisme viseront à simplifier et harmoniser les processus de gestion, à mutualiser les moyens et à augmenter l’efficience et l’efficacité des services institutionnels existants.

La formule retenue consiste à créer un service administratif à comptabilité autonome dépendant de la DGO4 du SPW qui combinera notamment la mise en œuvre des outils réglementaires (prescriptions patrimoniales dans les permis, certificats du patrimoine, subventions…) et la chaîne opérationnelle du patrimoine immobilier et archéologique (maintenance, restauration et opérations archéologiques).

Ce regroupement permettra de garantir l’autonomie de gestion et de budget, tout en augmentant la capacité d’action sur le terrain. De la sorte, la future agence combinera les atouts de l’actuel département du Patrimoine (ancrage au sein du SPW et lien avec l’Aménagement du Territoire) avec les forces de l’Institut du Patrimoine wallon (souplesse de gestion et partenariat avec des opérateurs privés). Tous les emplois et les droits acquis seront préservés.

Rappel historique

Le Patrimoine est une matière qui a été régionalisée en 1989. C’est à ce moment-là qu’est créée la Division du Patrimoine au sein de ce qui était encore le Ministère de la Région wallonne (MRW). Aujourd’hui, ce département est intégré au sein de la Direction générale opérationnelle de l’Aménagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l’Energie (DGO4) du SPW. En son sein, les trois directions (Archéologie, Protection, Restauration) sont épaulées par cinq services opérationnels implantés dans les provinces.

Dix ans plus tard, en 1999, l’IPW fut créé sous la forme d’un Organisme d’intérêt public de catégorie A pour intervenir en appui de l’Administration. Lui-même composé de trois directions, du centre des métiers du Patrimoine de la Paix Dieu et d’autres implantations locales, il assure aujourd’hui une partie des missions d’assistance aux propriétaires de biens classés ainsi que des missions de gestion et valorisation de propriétés régionales, de gestion du Centre de formation et de perfectionnement aux métiers du patrimoine et de sensibilisation du public au patrimoine.