Un plan d'investissement de 5 milliards € pour la Wallonie

Jeudi, 18 Janvier, 2018

Le Gouvernement wallon a présenté, ce mercredi, son plan d'investissement pour la Wallonie : cinq milliards € investis en cinq ans dans de nombreux domaines de l'activité publique et avec un effort particulier dans la recherche, la mobilité et l'énergie.

Le constat posé par le gouvernement est que la Belgique, depuis plus de trente ans, est un des états de la zone euro dont l'investissement public est le plus faible. Un plan d'investissement ambitieux devrait générer, à terme, un effet retour notamment en matière d'emploi.

La méthode choisie est celle d'un plan mené sur une durée suffisamment longue (2019-2024) avec des partenariats publics-privés (PPP). L'engagement direct de la Wallonie se limitera à 1,30 milliards €, le gouvernement souhaitant "garder le cap" et maintenir le retour à l'équilibre pour 2020. 2,8 milliards € proviendront des partenariats public-privé et le reste de réorientations budgétaires ou de financements alternatifs.

Le plan d'investissement repose sur trois grands piliers : mobilité, énergie et innovation-recherche. En tout, 31 projets sont proposés, depuis l'aide à la transition énergétique des entreprises au déploiement des compteurs intelligents en passant par la construction de nouvelles crèches. Chaque projet devra faire l'objet d'une analyse afin de vérifier qu'il peut faire l'objet d'un financement par partenariat public-privé. La liste des 31 projets est consultable ici.

Sans entrer dans le détail, une série de mesures peuvent déjà être pointées dans différents domaines:

  • du côté du numérique, de la recherche et de la formation, la Wallonie va accélérer les investissements en vue de combler les problèmes de couverture en télécommunication dans les zonings ruraux. Elle va également réhabiliter des centres de formation IFAPME. Coût : 60 millions €
  • pour assurer une meilleure maîtrise de sa consommation, la Wallonie va généraliser les compteurs intelligents et renouveler l'éclairage public. Coût : 500 millions €
  • du côté des politiques du logement, on vise la création et la rénovation de logements publics mais également le soutien à l'efficience énergétique des logements privés. Coût : 755 millions €
  • du côté de la mobilité, l'objectif est de réduire l'utilisation de la voiture individuelle. La Wallonie va investir dans les infrastructures favorisant le covoiturage, les infrastructures cyclo-piétonnes, les transports en commun, le vélo, les voitures partagées mais également les plateformes multimodales. Coût : 1,130 millions €
  • du côté des aéroports, l'exécutif a opté pour le développement de la sécurisation et la poursuite des aménagements. Coût : 45 millions €
  • en matière de déchets, les pistes sont celles d'une nouvelle filière de tri et de recyclage du plastique, mais également l'assainissement des sols et la reconversion des friches. Coût : 205 millions €

En plus de ce plan d'investissement de cinq milliards € en cinq ans, le gouvernement a choisi de péréniser ou de renouveler des politiques existantes. Cela représente 2,5 milliards € pour le soutien à l'économie (mesures du Plan Marshall), 1,5 milliards € pour le Plan Infrastructures et 84 millions € pour des accords cadre patrimoine.

Enfin, parallèlement, deux autres mesures du gouvernement vont accompagner le plan d'investissement :

  • les procédures administratives vont être passées en revue de manière à accélérer les investissements (suppression des freins administratifs, réduction des délais...),
  • la lutte contre le dumping sociale va être intensifiée. Pour obtenir des subsides wallons, il faudra obligatoirement mettre en oeuvre les clauses anti-dumping prévues dans les marchés publics (y compris les clauses facultatives).

Cliquez ici pour prendre connaissance de la note au gouvernement

Cliquez ici pour visualiser la liste des 31 projets

Fichier attachéTaille
PDF icon plan_wallon_investissement-1.pdf357.26 Ko
PDF icon liste_projets.pdf68.57 Ko
PDF icon pwi_-_composition_des_comites_charge_du_suivi.pdf539.49 Ko