TEC : mise en circulation de 11 bus hybrides

Mercredi, 18 Janvier, 2017

11 autobus standard hybrides électriques avec mode zéro émission circulent depuis ce début d'année sur le réseau urbain de Namur.

Cette nouvelle technologie permet à la fois d’améliorer l’efficacité énergétique de la flotte de bus et de limiter l’impact environnemental. Le centre-ville de Namur pourra ainsi être traversé en mode zéro émission.

En optant pour l’hybride, le Groupe TEC participe également activement aux objectifs de la COP21 et soutient l’engagement de la Wallonie de réduire ses émissions de CO2 de 35 % d’ici 2030.

La commande de 298 véhicules hybrides supplémentaires à livrer en 2017, 2018 et 2019 participe à cette même ambition. (modèle Volvo 7900 hybride électrique)

Comment fonctionne le bus hybride rechargeable ?

Ce véhicule utilise plusieurs sources d’énergie : le diesel et l’électricité. Ses batteries peuvent être rechargées lors d’arrêts aux deux terminus équipés des pantographes. L’énergie utilisée pour le rechargement est 100 % verte.

Quand le véhicule est en déplacement, une partie de l’énergie de ralentissement est récupérée par les batteries. Le bus se recharge donc partiellement lors de ralentissements ou en descente. Dans ces véhicules, le passage en mode électrique est géré par l’ordinateur de bord sur base de la localisation GPS et de l’autonomie des batteries.

Ses avantages

Ces bus possèdent 3 grands avantages :

Par l’utilisation de l’électricité d’origine renouvelable, le bus hybride réduit jusqu’à 70% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à un véhicule traditionnel. La consommation de diesel est réduite jusqu’à 70% par rapport aux véhicules classiques.

Silencieuse, la solution hybride améliore également le confort en réduisant les nuisances sonores et les vibrations.

Par ailleurs, ces nouveaux véhicules présentent un confort accru pour les clients (espace voyageurs augmenté, climatisation intégrale, chargeurs USB, sièges passagers en cuir, etc.).

Achat de 298 bus hybrides

Dans les prochaines années, ce sont 298 bus hybrides supplémentaires sur l'ensemble du réseau TEC.

Le premier lot : 90 bus destinés aux TEC Charleroi et Namur-Luxembourg, pour lesquels une  recharge  rapide  des  batteries  interviendra  en  certains  terminus,  seront  de  type « VOLVO 7900 Electric Hybrid » de la société VOLVO Bus Benelux. L’investissement total s’élèvera à 31,21 millions € HTVA, y compris les installations nécessaires à la recharge des batteries aux dépôts et aux 12 terminus cncernés.

Le  second  lot :  208  bus  autonomes,  destinés  aux  TEC  Hainaut  et  Liège-Verviers,  pour lesquels la recharge aux terminus ne sera pas autorisée, seront de type « Solaris Urbino Hybride »  de  la  société BUS  &  Coach  Trading  S.A. (Solaris). L’investissement  total
s’élèvera à 72.800.000 € hors TVA. Ces véhicules ne nécessiteront aucune infrastructure de recharge externe des batteries, ni aux dépôts, ni aux terminus.