Sièges-auto, l’AWSR rassure les parents

Mercredi, 29 Août, 2018

Les sièges-autos font régulièrement l’objet de réductions dans les grands magasins de puériculture et, parmi ces sièges soldés, nombreux sont ceux qui ont été homologués sur base de la norme européenne R44/04 vouée à disparaitre dans les prochaines années. Ces sièges peuvent-il encore être utilisés ? Sont-ils moins sûrs ? L’Agence wallonne pour la Sécurité routière fait le point sur la question.

A l’heure actuelle, deux normes européennes coexistent au niveau de l’homologation des dispositifs de retenue pour enfants : la norme i-Size (appelée également R129) et la norme plus ancienne R44-04 (toujours d’actualité à ce jour).

Les sièges vendus dans le commerce doivent être conformes à l’une de ces deux normes.

Il existe 4 différences principales entre ces deux normes :

• Les sièges homologués sous la norme i-Size sont testés au niveau des chocs latéraux, ce qui n’est pas le cas de ceux homologués R44/04.

• Les sièges homologués i-Sizes s’utilisent exclusivement avec le système de fixation Isofix, ce qui n’est pas le cas des sièges homologués R44/04 qui ne doivent pas nécessairement être Isofix.

• i-Size prévoit le transport des enfants en position « dos à la route » jusqu’à 15 mois peu importe leur poids. Les sièges R44/04 « dos à la route » ne sont quant à eux homologués que pour des enfants pesant moins de 13 kilos.

• Les sièges homologués sous la norme i-Size ne sont plus classés par groupe de poids mais par rapport à la taille de l’enfant (comme pour les vêtements).

o 0-105 cm (c’est-à-dire de 0 à 4 ans) ;

o 100-150 cm (c’est-à-dire de 4 à 12 ans).

La norme R44-04 est probablement vouée à disparaitre dans le futur mais aucune date précise n’a été officiellement communiquée à ce jour. Tous les sièges déjà homologués continuent d’être vendus et utilisés en toute légalité et en sécurité jusqu’à ce que cette norme soit interdite.

Lorsque les sièges-autos homologués sur base de la norme R44/04 ne pourront plus être vendus, ils pourront toujours être utilisés par les parents qui en possèdent pendant une période transitoire de plus ou moins 5 ans.

Rehausseurs : avec ou sans dossiers ?

Tant que la norme R44-04 est en vigueur, les parents peuvent utiliser les rehausseurs sans dossier en toute légalité. Il faut tout de même préciser que les rehausseurs avec dossier représentent un avantage en termes de sécurité et ce pour deux raisons :

• La présence de protections latérales ;

• La présence d’un appuie-tête et un passage de ceinture au niveau de l’épaule adapté à la taille de l’enfant.

Quid des sièges d’occasion ?

L’AWSR recommande de vérifier que le siège est conforme à l’une des deux normes évoquées plus haut et de veiller à disposer de la notice d’utilisation.

Par ailleurs, il est essentiel de se renseigner sur l’historique du siège. Il peut en effet présenter des microfissures invisibles à l'œil nu qui remettent en cause son efficacité !

L’AWSR déconseille donc fortement l’achat en seconde main auprès d’une personne qu’on ne connait pas.

Tous les conseils et questions pratiques sont disponibles sur le site tousconcernés.be/rubrique enfants à bord.