Quatre phtalates reconnus comme perturbateurs endocriniens pour l'homme

Mardi, 14 Mars, 2017

Il existe actuellement quatre produits chimiques de synthèse – DEHP, DIBP, DBP et BBP –, qui font partie des substances extrêmement préoccupantes (SHVC) du règlement REACH (1) dû à leurs effets toxiques sur la santé, plus particulièrement sur la reproduction. Ils sont maintenant reconnus comme étant aussi des perturbateurs endocriniens pour l’homme par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA).

Cette information a été rendue publique par le Danemark qui demande une modification de la réglementation depuis 2011 et qui tente, en collaboration avec l’ECHA, de totalement faire interdire ces substances dans tous les produits qui peuvent entrer en contact avec le consommateur, y compris les produits d’importation. Il est, en effet, actuellement interdit d’utiliser ces substances sans en avoir eu l’autorisation au préalable.

Pour plus d’informations :

Voici le dossier du Portail Environnement-Santé sur les perturbateurs endocriniens

Le communique de presse de l’ONG Health and Environment Alliance (HEAL)

Consulter le site de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA)

________________________________________

(1) REACH est un règlement de l'Union européenne adopté pour mieux protéger la santé humaine et l'environnement contre les risques liés aux substances chimiques, tout en favorisant la compétitivité de l'industrie chimique de l'UE.