Permis de conduire B : ce qui change au 1er juillet

Jeudi, 28 Juin, 2018

Après la réforme du permis théorique entrée en vigueur en janvier 2018, la réforme du permis pratique sera d’application ce 1er juillet 2018.

Test de perception des risques

Quelle que soit la filière choisie, le candidat devra obligatoirement effectuer un test de perception des risques. Ce test se déroule sur ordinateur dans un centre d'examen et consiste pour le candidat conducteur, à indiquer, dans des scènes de circulation courantes, toutes les situations de risques qu’il détecte. Le candidat conducteur le présente au moment de son choix entre, au plus tôt, l'examen théorique et, au plus tard, l'examen pratique.

Au niveau de la filière libre

La filière libre démarrera désormais par un encadrement appelé
« rendez-vous pédagogique » d’une durée de 3 heures.

Le (ou les) guide(s) et l'apprenti conducteur recevront une formation d'introduction par une auto-école ou via l’e-learning ainsi qu'un document « boîte à outils » comportant des repères utiles et les conseils pour un bon apprentissage, notamment par la tenue d’un carnet de bord et une obligation de parcourir au moins 1500 km avant de présenter l’examen.

Le candidat en filière libre se voit désormais ouvrir à la possibilité de conduire seul sans guide pour le perfectionnement, l'acquisition de plus d'expérience et la souplesse dans la formation. Pour y avoir accès, il faudra avoir au moins 18 ans et obtenir « un certificat d'aptitude ».

Au niveau de la filière auto-école

La filière auto-école classique reste identique à la situation actuelle. Une filière en auto-école rapide est créée afin de répondre à des besoins urgents d’obtenir un permis de conduire, notamment pour l’obtention d’un emploi, tout en garantissant une formation complète et de qualité.

L’examen en pratique

1. Contrôles préalables

  • Régler le siège du conducteur afin d'obtenir une position assise correcte ;
  • Régler les rétroviseurs, les ceintures de sécurité et les appuie-tête ;
  • S'assurer que les portes sont fermées ;
  • Contrôle aléatoire de l'état des pneumatiques, des freins, de la direction, des fluides, des feux, de la ventilation, des indicateurs de direction et de l'avertisseur sonore ;
  • Prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule

2. Manœuvres

  • Un stationnement en marche arrière entre deux véhicules du côté gauche ou droit de la voirie et parallèle à celle-ci, et sortie de l’emplacement ;
  • Une des quatre manœuvres suivantes choisies par un tirage au sort et réalisées sur la voie publique ou dans un lieu public :

- Demi-tour sur une chaussée étroite ;
- Marche arrière en ligne droite ;
- Stationnement avant dans un emplacement perpendiculaire à la voirie et sortie de l’emplacement en marche arrière ;
- Stationnement arrière dans un emplacement perpendiculaire à la voirie et sortie de l’emplacement en marche avant ;

Comment réussir son permis ?

Au-delà des manœuvres, pour réussir le permis, il faudra apporter la preuve des éléments suivants : un comportement adéquat, un certain degré d’autonomie et une capacité à s’insérer dans la circulation. La technique du regard et la conduite défensive, sociale et écologique seront également prises en compte.

S'informer

Toutes les infos utiles sur la formation à la conduite sont disponibles sur le site www.monpermisdeconduire.be

Bientôt en ligne, le site rendezvouspedagogique.be permettra également au(x) guide(s) et à l'apprenti conducteur de suivre en ligne la formation d’introduction désormais obligatoire en filière libre.