Opération "Été solidaire" : renforcement budgétaire pour 2018

Jeudi, 22 Mars, 2018

En 2018, le dispositif  "Été solidaire" va fêter ses 25 ans d'existence. Convaincu de l’utilité de cette action mise en place par le Service public de Wallonie auprès des pouvoirs locaux, le Gouvernement wallon a décidé d’augmenter les moyens pour permettre aux communes d’engager davantage de jeunes, notamment en partenariat avec les CPAS.

Pour l'été 2018, 1.139.040 € seront affectés à l'opération contre 768.000 € en 2017.

Concrètement, Été solidaire s'adresse aux jeunes âgés de 15 à 21 ans. Cela leur permet de bénéficier d'une première expérience de travail salarié tout en encourageant chez eux l’apprentissage de la citoyenneté et le rapprochement entre générations.

Les missions confiées aux jeunes sont très variées. Ils peuvent être appelés à entretenir des bâtiments publics, à aménager des espaces, à lutter contre la prolifération des mauvaises herbes dans les cimetières, accompagner les seniors lors d’activités ou de promenades…

La mixité de genre et la mixité sociale sont recherchées. Les étudiants sont engagés pour une durée de 10 jours ouvrables minimum, avec un salaire de minimum 6,49 € bruts par heure (soit 6€ nets), dont 6 € à charge de l'administration wallonne.

Les communes sont toutefois libres, à leurs frais, de développer davantage le projet, en prolongeant la durée ou en augmentant les rémunérations par exemple.

Le nombre de jeunes pouvant être engagés cet été – et donc le montant de la subvention – sera calculé en fonction du nombre d’habitants. Il variera de 6 à 32 par commune, pour une subvention allant de 2.520 € à 13.440 €.