La Wallonie, 1er recycleur de charbon actif de la planète

Lundi, 5 Novembre, 2012

Le 19 octobre 2012, la filiale européenne de Calgon Carbona inauguré ses nouvelles installations à Feluy : 35 millions d’euros ont été investis par la société (comprenant une aide régionale de 8%). Ils ont permis de doubler ses capacités de production et la surface du site, passant de 20.000m² à 40.000m².

40.000 tonnes de charbon actif pollué sera ainsi recyclé et pourra être réutilisé dans un masque à gaz ou pour filtrer de l’eau.

Cette entreprise s’inscrit dans la philosophie du plan Marshall2.Vert: elle permet effectivement d’éviter 200.000 tonnes de CO² par an en réactivant le charbon pollué plutôt qu’en produisant du charbon actif vierge.

La matière première est amenée sur le site par les clients, qui en conservent la propriété, puis le charbon est chauffé dans un four multi-étage à plus de 700° afin d’en extraire les polluants. Cette méthode permet de recycler le charbon actif indéfiniment, même si on note une perte de 10% de matière en suivant ce processus.

Chemviron s’est installé à Feluy en 1974 afin de produire du charbon actif à partir de la houilles des mines voisines avant de s’adapter, dans le cours des années 90. Deux fours de réactivation ont alors été installés. C’est cette partie de l’activité qui est désormais accélérée en portant la capacité à 4 fours.

L’investissement a pour objectif de maintenir la croissance, dopée par la situation stratégique idéale de Feluy entre Anvers, Rotterdam et Paris. Cette position constitue également l’un des atouts majeurs de la Wallonie, avec ses capacités logistiques et sa main-d’oeuvre qualifiée et disponible.