FAST : vision de la mobilité wallonne d'ici 2030

Mercredi, 8 Novembre, 2017

Le Gouvernement wallon a récemment approuvé la « Vision FAST – mobilité 2030 ». Ce plan Vision FAST (Fluidité, Accessibilité, Santé/Sécurité et Transfert Modal) a pour but de réduire l'encombrement sur les routes wallonnes. Il vise à combiner, pour chaque déplacement, différents modes selon leur plus grande efficacité avec un objectif ambitieux visant à réduire de manière drastique les déplacements en voiture.

À travers ce texte, la Wallonie entend endiguer de manière intégrée et cohérente l’ensemble des nuisances occasionnées par la mobilité, soit la pollution, les difficultés d’accessibilité, les embouteillages et les accidents. Cette vision offre les moyens d’encadrer les grands bouleversements qu’induiront les évolutions technologiques et réglementaires en matière de mobilité, tant pour les personnes que pour les biens. Elle permettra également à la Wallonie de se mettre en conformité avec les objectifs européens de réduction des gaz à effets de serre et contribuera aux objectifs du Décret « climat » de 2016, soit une réduction globale de 30 % d'ici à 2020 et de 80 à 95 % d'ici 2050.

Sur notre territoire, comme dans la plupart des régions industrialisées, la mobilité reste centrée sur la voiture individuelle. La part modale de celle-ci s’élève à 83 % des kilomètres parcourus. Pour 2030, le bureau du plan prévoit, à politique inchangée, une augmentation des voyageurs de 20 %, une diminution des vitesses de circulation de 29 % en heure de pointe, un accroissement des émissions de gaz à effet de serre de 12 % et ce malgré l’amélioration de l’efficacité énergétique des véhicules et des carburants.

Dans cet esprit, d’ici 2030, le plan prévoit de promouvoir et faciliter l’usage du vélo, du bus et du train. Quant à la voiture, l’objectif poursuivi est l’accroissement du taux de remplissage. Aujourd’hui, 3 trajets sur 4 se font avec une seule personne par voiture. Réduire cette proportion peut mettre fin aux encombrements.

Mobilité des personnes

Les objectifs de répartition des kilomètres parcours sont les suivants :

  2017 2030
Marche 3 % 5 %
Vélo 1 % 5 %
Bus 4 % 10 %
Train 9 % 15 %
Voiture 83 % 60 %
Charge moyenne par voiture 1,3 personne 1,8 personne

La réduction de la part de la voiture de 83 % à 60 % s'effectuera prioritairement par des mesures visant à augmenter le nombre de personnes dans les voitures : développement des parkings de covoiturage, de plateformes et bandes de circulation dédiées et promotion d'autres modalités de partage de voitures.

Concernant la part du train, l'objectif prévu sera atteint par la mise en oeuvre progressive d'une offre de transport public rail/bus intégrée et par la concrétisation des réseaux express régoniaux (RER).

Pour la part du bus et du tram, une plus grande adéquation de l'offre aux attentes des citoyens, en particulier en termes de vitesse et de fiabilité, sera mise en oeuvre.

L'utilisation plus massive du vélo notamment électrique sera promue par des actions destinées à faciliter son usage,notmment en complément d'autres modes sur les premiers et les derniers kilomètres. Le développmeent du réseau cyclable portera en particulier sur les zones urbaines et périurbaines ainsi que sur le RAVeL (1 700 km de RAVeL en 2019 contre 1 400 actuellemnt). 5,4 millions € sont d'ores et déjà octroyés à 62 villes et communes wallonnes pour leur permettre de développer l’usage du vélo sur leur territoire et d’améliorer la sécurité des déplacements cyclables et cyclo-piétons. (voir fichier des communes retenues et des montants octroyés ci-dessous).

Enfin, au niveau de la marche, diverses mesures seront prises tant en matière d'infrastructures (établissement, identification, réhabilitation et entretien des voies piétonnes) que pour promouvoir ses bienfaits comme activité sportive quotidienne.

Mobilité des marchandises

La volonté est de tendre en 2030 vers les parts modales suivantes (tonnes/km) :

  2017 2030
Rail 4 % 7 %
Eau 14 % 18 %
Route 82 % 75 %

Axes prioritaires

Pour atteindre ces objectifs, le travail portera sur 3 axes :

  • la gouvernance : un code de la mobilité sera rédigé afin de clairfier les rôles et missions des acteurs ainsi que définir les principes directeurs de la stratgéie;
  • les investissements : les investissements privés seront encouragés en priorité. Quant aux investissements publics, ils garantiront la cohérence, la durabilité et la concrétisation effective des transformations du système.
  • l’évolution des comportements par différents biais : prise en compte de l'accessibilité lors de l'implantation des entreprises et zones d'activités, promotion des comportements innovants et éthiques en matière de mobilité, synergies entre les politiques de santé et de mobilité, levier fiscal...

Télécharger ci-dessous le texte complet de la Vision FAST - mobilité 2030

Fichier attachéTaille
PDF icon Vision FAST - mobilité 2030496.13 Ko
PDF icon plan_mobilite_2030_mobilite_douce.pdf259.6 Ko