Chauffage au bois : attention à la mauvaise combustion

Mercredi, 31 Octobre, 2018

Près de 25 % des ménages wallons utilisent le bois comme source énergétique dans leur habitation.

Utilisé dans de mauvaises conditions, le chauffage individuel au bois est responsable d'une part importante des émissions de particules fines et autres polluants atmosphériques comme le black carbon, les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone, les hydrocarbures aromatiques polycycliques ou les composés organiques volatiles.

Quelques mesures de précaution à prendre afin de réduire les émissions de particules fines engendrées par le chauffage au bois :

1) Ne pas brûler un bois qui n’est pas parfaitement sec. Le phénomène de pollution de l’air est accentué lorsque le bois brulé n’est pas parfaitement sec. L'utilisation de bois encore humide diminue également la quantité de chaleur dégagée lors de la combustion et la température dans le foyer, provoquant un encrassement prématuré de la cheminée et du poêle.

2) Ne pas brûler ses déchets pour alimenter le feu. Brûler de tels déchets peut dégager des gaz dangereux pour la santé et pour l'environnement, comme notamment des quantités importantes de dioxines.

3) Ramoner sa cheminée annuellement Le ramonage régulier du conduit de cheminée contribue enfin à l'efficacité du système de chauffage et par conséquent à la réduction des émissions de polluants. Une fine couche de suie de 1,5 mm engendre une surconsommation de 6 %. Il est à noter que l’entretien du conduit de cheminée est primordial pour se prémunir du risque de feu de cheminée et de corrosion.

4) Employer du matériel adéquat et performant L’émission de polluants peut être réduite significativement par l’utilisation d’un foyer performant. C’est pourquoi il est vivement conseillé d’éviter les feux ouverts et les poêles à bois trop anciens. Lors du remplacement d’un foyer, il est conseillé de privilégier un poêle performant pour réduire la pollution et faire une belle économie énergétique. Un appareil récent peut atteindre des rendements de 85 à 90%, contre 40 à 60% pour des installations anciennes!

Sur le site lamaitrisedufeu.be, les utilisateurs d’un chauffage au bois peuvent retrouver l’ensemble conseils pratiques à suivre pour une utilisation optimale de leur chauffage, en maîtrisant leur impact sur l’environnement.

Les conseils suivants s’appliquent au moment de l’achat, de l’installation, de l’utilisation et de la sélection du bois :

  • Choisir un appareil adapté à son mode de vie
  • Choisir un appareil avec une puissance adéquate
  • Privilégier le neuf à l’ancien Lors de l’installation, disposer d’une arrivée d’air adéquate pour la combustion
  • S’assurer du bon fonctionnement de son conduit de cheminée Appliquer les recommandations du fabricant
  • Utiliser exclusivement les combustibles prévus par le fabricant
  • Acheter du bois labellisé et local
  • Utiliser du bois à l’état naturel
  • Utiliser exclusivement du bois sec Utiliser du bois correctement calibré
  • Préférer les allume-feux naturels Appliquer la méthode de l’allumage inversé
  • Alimenter peu, mais régulièrement, le foyer
  • Recharger rapidement
  • Éviter le contact entre le bois et les parois du foyer
  • Eviter l'utilisation d'un feu ouvert Utiliser un appareil à sa puissance maximale
  • Bannir l’utilisation d’un foyer en continu
  • Régler l’alimentation en air primaire et secondaire
  • Fermer l'arrivée d’air une fois le feu éteint
  • Nettoyer régulièrement le foyer et la cheminée

Que faire en cas de « pic de pollution » ?

Pour rappel, les principales sources d’émissions de particules fines sont les émissions domestiques, principalement le chauffage au bois, suivies de l’industrie, du transport et ensuite l’agriculture. Lorsque la situation météorologique ne permet pas la dispersion des polluants pendant plusieurs jours, il est nécessaire que les émissions de particules fines soient réduites au minimum. Lors de ces épisodes, il est demandé de ne pas allumer votre poêle au bois si vous disposez d’un autre moyen de chauffage et de diminuer la température de votre chauffage, au domicile et au travail.