Appel à projet "Prime vert" pour les communes wallonnes

Mardi, 24 Janvier, 2017

Les villes et le végétal sont liés depuis toujours même si la minéralisation des villes et l’urbanisation de ces dernières décennies ont pu nous le faire oublier. Pourtant, dès le début du XXème siècle, des architectes prônent une continuité d’espaces plantés, de l’échelle du petit jardin à celle des forêts urbaines. Aujourd’hui, végétaliser les espaces urbanisés est un enjeu fort, partagé à la fois par les pouvoirs publics, les professionnels et les habitants. Ces derniers estiment d’ailleurs que la création d’espaces verts est LA priorité. Au-delà d’une prise de conscience citoyenne généralisée, les cités végétales de demain se feront avec une approche systémique des acteurs du monde urbain et la valorisation des savoir-faire des professionnels du végétal.

APPEL À PROJETS

Dans cette optique, pour pouvoir insuffler une bouffée de verdure aux communes wallonnes, dans le contexte d’une urbanisation galopante, un appel à projets est lancé . La revégétalisation urbaine passe par une réappropriation de l’espace urbain et semi-urbain par le végétal pour favoriser le bien-être des citoyens avec des aménagements bien pensés dans les cœurs des villages ou des villes (favorisant une dépollution de l’air, rafraichissement de l’atmosphère, meilleur infiltration de l’eau, recréation de liens sociaux, valorisation paysagère et touristique, favorisant le développement de la biodiversité et des pollinisateurs).

Voici quelques exemples de projets qui pourraient être mis en œuvre dans le cadre de l’appel de la première thématique, dans les centres urbains et semi-urbains, cœurs des villes et des villages :

  • petits espaces verts et jardins paysagers;
  • plantations de haies végétales basses afin de délimiter différents espaces de convivialité;
  • aménagements riches en biodiversité dans les ronds-points ou espaces similaires;
  • installation d’un espace didactique avec la présence d’un hôtel à insectes, de nichoirs ou autres dans un espace végétal;
  • verdurisation des abords d’un bâtiment public via un engazonnement, une prairie fleurie, des plantes grimpantes…;
  • financement d’un mobilier urbain dans les nouveaux aménagements d’espaces verts;
  • possibilité de créer un cheminement piéton dans les nouveaux aménagements;
  • aménagements verts d’intégration des infrastructures dans le paysage (arbres palissés, haies vives, plantes grimpantes…);
  • toiture végétale en milieu urbain;
  • plantations le long des accès carrossables des bâtiments publics;
  • aménagements d’un parking paysager via des plantations pérennes, bandes de gazons,...

QUELS SONT LES DÉLAIS ET ÉCHÉANCES DE LA PROCÉDURE ?

  • 13 janvier 2017 lancement de l’appel à projets
  • 20 avril 2017 rentrée des dossiers auprès du SPW
  • Fin mai 2017 sélection des 35 candidats par un jury d’experts et proclamation