10 millions € pour l’accueil et l’hébergement des personnes autistes

Vendredi, 23 Décembre, 2016

Le Gouvernement wallon a dégagé un budget de 10 millions € pour financer l’amélioration des infrastructures d'accueil et d'hébergement de personnes présentant un double diagnostic ou des troubles du spectre autistique. Cette enveloppe budgétaire porte également sur des projets d’accueil et d’hébergement de crise ainsi que des dispositifs de répit résidentiel.

Améliorer la qualité de vie des personnes autistes ainsi que celle de leur entourage passe par une prise en charge qualitative de celles-ci. Ceci est d’autant plus vrai qu’un trouble du spectre autistique peut s’accompagner de pathologies relevant de la santé mentale, on parle alors de      « double diagnostic ». L’autisme nécessite en effet un accompagnement adéquat, différencié et personnalisé. Il est donc nécessaire de développer l’offre de services de façon à assurer le continuum en matière d’hébergement et varier les formules pour prendre mieux compte des différents degrés des symptômes autistiques.

Dans le cadre d'un appel à projets lancé en octobre dernier, un jury composé de représentants du secteur a retenu 10 projets destinés à la création de nouvelles places au sein d’infrastructures d’accueil et d’hébergement :

  • La Maisonnée à Ittre (6 places)
  • Point d’Eau à Martelange (12 places)
  • Cité de l’Espoir à Dison (6 places)
  • Château de Calennelle à Péruwelz (6 places)
  • Porte Ouverte à Leuze-en-Hainaut (6 places)
  • Les Jacinthes à Braine-le-Château (6 places)
  • Les Hautes Ardennes à Vielsalm (4 places)
  • Léon Henrard à Vresse-sur-Semois (6 places)
  • Saint Lambert à Andenne (6 places)
  • IMP Schaltin à Hamois (12 places)

Ces 10 projets, représentant au total 70 places, seront soutenus la Wallonie à hauteur d’un montant global de 5 millions €. Une seconde programmation est prévue pour l’année 2017 avec une enveloppe similaire. Cette aide financière constitue une concrétisation importante du Plan transversal Autisme.

Source : communiqué de presse du Gouvernement wallon du 22 décembre 2016